À bout portant/Photographie

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éditions du Devoir (p. 119-121).


Photographie

Les criminels et les grands du monde sont, soit dit sans rapprochement, les gens les plus photographiés du monde.

Les uns, de bon ou mauvais gré, posent devant l’appareil des émules de Bertillon ; les autres, de mauvais ou de bon gré également, sont pris au vol par les imitateurs de Daguerre.

L’autre jour, les dépêches nous apprenaient que notre Gouverneur, en visite à New-York, ne pouvait pas faire deux pas, sans qu’un amateur du kodak ne vînt saisir indiscrètement ses traits. Le duc y mettait beaucoup de bonne volonté et, sans qu’on eut la peine de le lui demander, il prenait le sourire obligatoire.

Il savait que c’était là, le tribut dû à la notoriété et songeait sans doute, que les hommes appelés à gouverner les peuples, finissent toujours en chromo ou en tête de pipe.

On connaît le mot de Flambeau au duc de Reichstadt : —


…Nom d’un petit bonhomme ;
Essuyez-vous les yeux avec le roi de Rome !


L’image de l’héritier du vaincu de Waterloo était devenue coin de mouchoir.

Ce trait peint l’histoire de tous les hommes célèbres, nobles ou roturiers. Tous ont été couvercle de tabatière, fond d’assiette, coupe-papier, pommeau de canne, et que sais-je ?

Mais tous n’avaient pas le caractère du duc de Connaught.

À preuve, feu le roi Léopold de Belgique qui abhorrait les photographes au point de les éviter comme la peste* Parfois, se trouvant pris, il se cachait la figure dans son chapeau.

Pour lui l’objectif devenait une obsession. Parodiant Hugo il devait se dire : Et l’œil est toujours là !

Plus gracieuse est la reine d’Espagne, nièce de notre gouverneur.

Il n’y a pas bien longtemps, se promenant dans un parc de Madrid, elle s’aperçoit qu’un photographe la poursuit. Fatiguée et voulant se débarrasser de l’importun, elle s’arrête et demande les raisons d’une telle insistance.

— Je tâche de gagner ma vie, répondit l’homme au caméra, je suis reporter.

La reine, alors, très gentiment se place devant l’appareil, et dit :

— Ah ! je ne savais pas ; gagnez votre vie !

· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

Nous qui ne sommes pas souverains, — j’en suis certain — ni criminels, j’ose le croire — payons volontiers pour nous faire « frapper sur le zinc ».