Épigrammes (Boileau)/À un médecin (Claude Perrault)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
ÉpigrammesImprimerie généraleVolumes 1 et 2 (p. 443-444).

VI

A UN MÉDECIN (CLAUDE PERRAULT).


1674.


Oui, j’ai dit dans mes vers qu’un célèbre assassin,
Laissant de Galien la science infertile,

D’ignorant médecin devint maçon habile :
Mais de parler de vous je n’eus jamais dessein,
Perrault, ma muse est trop correcte ;
Vous êtes, je l’avoue, ignorant médecin,
Mais non pas habile architecte.