Épigrammes (Boileau)/Contre un athée (Saint-Pavin)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
ÉpigrammesImprimerie généraleVolumes 1 et 2 (p. 445).

X

CONTRE UN ATHÉE.


Alidor, assis dans sa chaise[1],
Médisant du ciel à son aise,
Peut bien médire aussi de moi.
Je ris de ses discours frivoles :
On sait fort bien que ses paroles
Ne sont pas articles de foi.


  1. On croit que cette épigramme était dirigée contre Saint-Pavin. « Il était, dit Boileau, tellement goutteux qu’il ne pouvoit marcher. »