Épigrammes (Boileau)/Le débiteur reconnaissant

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
ÉpigrammesImprimerie généraleVolumes 1 et 2 (p. 446).

XII

LE DÉBITEUR RECONNOISSANT.


1684.


Je l’assistai dans l’indigence :
Il ne me rendit jamais rien.
Mois quoiqu’il me dût tout son bien.
Sans peine il souffroit ma présence.
Oh ! la rare reconnoissance !