Épigrammes (Boileau)/Sur Pellisson

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
ÉpigrammesImprimerie généraleVolumes 1 et 2 (p. 458-459).

XXXVI


La figure de Pellisson[1]
Est une figure effroyable ;

Mais quoique ce vilain garçon
Soit plus laid qu’un singe et qu’un diable,
Sapho lui trouve des appas;
Mais je ne m’en étonne pas :
Car chacun aime son semblable.


  1. Ces vers, ainsi que les suivants, ont été attribués à Boileau. — Sapho, c’est Mlle de Scudéri.