100%.png

Œuvres complètes de Béranger/La Comète de 1832

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir La Comète de 1832.


LA COMÈTE
DE 1832 v



Air : À soixante ans il ne faut pas remettre (Air noté )


Dieu contre nous envoie une comète ;
À ce grand choc nous n’échapperons pas.
Je sens déjà crouler notre planète ;
L’Observatoire y perdra ses compas. (bis.)
Avec la table adieu tous les convives !
Pour peu de gens le banquet fut joyeux. (bis.)

Vite à confesse allez, âmes craintives.
Finissons-en : le monde est assez vieux,

bis.

                Le monde est assez vieux, (bis.)

Oui, pauvre globe égaré dans l’espace,
Embrouille enfin tes nuits avec tes jours,
Et, cerf-volant dont la ficelle casse,
Tourne en tombant, tourne et tombe toujours.
Va, franchissant des routes qu’on ignore,
Contre un soleil te briser dans les cieux.
Tu l’éteindrais ; que de soleils encore !
Finissons-en : le monde est assez vieux,
                Le monde est assez vieux.

N’est-on pas las d’ambitions vulgaires,
De sots parés de pompeux sobriquets,

D’abus, d’erreurs, de rapines, de guerres,
De laquais-rois, de peuples de laquais ?
N’est-on pas las de tous nos dieux de plâtre ;
Vers l’avenir las de tourner les yeux ?
Ah ! c’en est trop pour si petit théâtre.
Finissons-en : le monde est assez vieux,
                Le monde est assez vieux.

Les jeunes gens me disent : Tout chemine ;
À petit bruit chacun lime ses fers ;
La presse éclaire, et le gaz illumine,
Et la vapeur vole aplanir les mers.
Vingt ans au plus, bon homme, attends encore ;
L’œuf éclôra sous un rayon des cieux.
Trente ans, amis, j’ai cru le voir éclore.
Finissons-en : le monde est assez vieux,
                Le monde est assez vieux.

Bien autrement je parlais quand la vie
Gonflait mon cœur et de joie et d’amour.
Terre, disais-je, ah ! jamais ne dévie
Du cercle heureux où Dieu sema le jour.
Mais je vieillis, la beauté me rejette ;
Ma voix s’éteint ; plus de concerts joyeux.
Arrive donc, implacable comète.
Finissons-en : le monde est assez vieux,
                Le monde est assez vieux.




v. On n’a pas oublié qu’il y a quelques années, des astronomes allemands annoncèrent pour 1852, la rencontre d’une comète avec notre globe et le bouleversement de celui-ci. Les savants de l’Observatoire se crurent obligée d’opposer leurs calculs à ceux de leurs confrères d’Allemagne.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LA COMÈTE DE 1832.

Air : À soixante ans.
No 257.



\relative c'' {
  \time 2/2
  \key c \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 2 r8. g16 g8. g16
  c4.. g16 c8. c16 d8. d16
e2 e8. e16 f8. d16
  b4 c d8. d16 b8. b16
  c2 r8. g16 g8. g16
c4 g c8. c16 e8. e16
  d4. c8 b4 b8. b16
  a4 a b8 b b b
c4 r cis cis8 cis
  \appoggiatura e16 d4 d fis,8 fis fis fis
  g2 r8 g g g
a4 a8 a c[ (b)] a b
  d4 c r8 c c c
  d4 d8 d f[ (e)] d e
% {page suivante}
f4 f8.[ (d16)] d4 d8.[ (c16)]
  b4 c d8. d16 c8. c16
  b2 r8. g16 g8. g16 
c4 g c8 c d8. d16
  e2 e8. e16 f8. d16
  b4 c d8. d16 b8. b16 
c2 r8. g16 g8. g16 
  c4 g c8 c d8. d16
  e1 
e4 r c d8. d16
  e4 f8[ (fis)] g8. g16 b,8. b16
  c4 e d d 
e e d8 d d d
  e4 c8[ (e)] g4 g,8 g
  c2 \bar "||"
}

\addlyrics {
Dieu con -- tre nous en -- voie u -- ne co -- mè -- te
À ce grand choc nous n’é -- chap -- pe -- rons pas
Je sens dé -- jà crou -- ler notre pla -- nè -- te
L’Ob -- ser -- va -- toire y per -- dra ses com -- pas
L’Ob -- ser -- va -- toire y per -- dra ses com -- pas
A -- vec la table a -- dieu tous les con -- vi -- ves
Pour peu de gens le ban -- quet fut jo -- yeux
Pour peu de gens le ban -- quet fut jo -- yeux
Vite à con -- fesse al -- lez â -- mes crain -- ti -- ves
Fi -- nis -- sons- en le monde est as -- sez vieux
Vite à con -- fesse al -- lez â -- mes crain -- ti -- ves
Fi -- nis -- sons- en le monde est as -- sez vieux
Fi -- nis -- sons- en le monde est as -- sez vieux
Le monde est as -- sez vieux
}

Haut