100%.png

Œuvres complètes de Béranger/Le Pèlerinage de Lisette

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Le Pèlerinage de Lisette.


LE PÈLERINAGE DE LISETTE


Air : Bababalancez-vous donc (Air noté )


À Notre-Dame de Liesse
Allons, me dit Lisette un jour.
J’ai peu de foi, je le confesse ;
Mais Lise, malgré plus d’un tour,
Ferait tout croire à mon amour.
Ami, notre joyeux ménage
Scandalise le voisinage.
Prenons, dit-elle, prenons donc,
Pour aller en pèlerinage,
Prenons, dit-elle, prenons donc
Coquilles, rosaire et bourdon.

Dame Sorbonne, ajoute Lise,
Remonte sur ses grands chevaux.
Nos ducs vont bâiller à l’église,
Et nos philosophes nouveaux
Se sont faits tant soit peu dévots.
Chaque siècle a son amusette :
Nous édifîrons la Gazette.
Prenons, mon ami, prenons donc,
Pour qu’on dise sainte Lisette,

Prenons, mon ami, prenons donc
Coquilles, rosaire et bourdon.

Voilà les pèlerins en route.
À pied nous chantons en marchant.
À chaque auberge, quoi qu’il coûte,
Nouveau repas et nouveau chant ;
Partout trinquant, partout couchant.
Le dieu qui d’aï nous asperge
Sourit sous des rideaux de serge.
Ma Lisette, prenions-nous donc,
Pour mener l’amour à l’auberge,
Ma Lisette, prenions-nous donc
Coquilles, rosaire et bourdon ?

Aux pieds de la vierge des vierges
À genoux enfin nous voilà.
Vient un diacre allumer nos cierges,
Lise se dit : à Loyola
Je veux souffler cet abbé-là.
Je me fâche, et de ses poursuites
Lui montre, hélas ! les tristes suites.
Quoi ! volage, preniez-vous donc,
Pour vous mettre à dos les jésuites,
Quoi ! volage, preniez-vous donc
Coquilles, rosaire et bourdon ?

Mais à souper Lise l’attire,
Le fait boire, jurer, chanter.
De l’enfer il se prend à rire ;
Du pape il ose plaisanter,
Moi, je m’endors à l’écouter.

À mon réveil, dieu ! le peindrai-je
Abjurant ses goûts de collége ?…
Ah ! traîtresse, vous preniez donc,
Pour les plaisirs du sacrilége,
Ah ! traîtresse, vous preniez donc
Coquilles, rosaire et bourdon ?

Des beaux miracles de Liesse
Je garde un triste souvenir.
Notre abbé dit messe sur messe,
Et, Dieu l’aidant à parvenir,
Archevêque il veut nous bénir.
Sainte Lisette par famine
Quelque jour se fera béguine.
Prenez, grisettes, prenez donc
Des leçons de la pèlerine ;
Prenez, grisettes, prenez donc
Coquilles, rosaire et bourdon.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LE PÈLERINAGE DE LISETTE.

Air : Babababalancez-vous donc.
No 243



\relative c'' {
  \time 2/4
  \key c \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 110
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
r8 g e' d | c c b d | c4 g | r8 g c b
a a d d | g,4 r | r8 g e' d | c c b d | c4 g
% {page suivante}
r8 g c b | a a d d | d e16[ (d)] c8 d16[ (c)]
b8 c16[ (b)] a8 b16[ (a)] | g8 g d' c | b b c c | d4 (ees) | d4. r8
f4 ees8 d | ees ees d c | g4 (aes) | g8 r c c | c b16 a g8 a16[ (b)]
c4 c8 d16[ (e)] | g,8 a16 b c8 d | e c c c
c b16 a g8 a16[ (b)] | c4 c8 d16 e | g,8 f'16[ (d)] c8 b | c4 r \bar "||"
}

\addlyrics {
À No -- tre- Da -- me de Li -- es -- se
Al -- lons me dit Li -- sette un jour
J’ai peu de foi je le con -- fes -- se
Mais Li -- se mal -- gré plus d’un tour
Fe -- rait tout croire à mon a -- mour
A -- mi no -- tre jo -- yeux mé -- na -- ge
Scan -- da -- li -- se le voi -- si -- na -- ge
Pre -- nons dit- el -- le pre -- nons donc
Pour al -- ler en pè -- le -- ri -- na -- ge
Pre -- nons dit- el -- le pre -- nons donc
Co -- quil -- les ro -- saire et bour -- don.
}


MÊME CHANSON,
Musique de Doche.
No 243 bis.



\relative c'' {
  \time 6/8
  \key d \major
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 4. a8 a d | a4 fis8 a[ (g)] e | e4 d8 d e fis
g4 g8 b[ (a)] g | g4 (fis8) a a d | a4 fis8 a[ (g)] e
e4 d8 fis e d | e4 e8 fis[ (e)] e | e4. e8 e e
fis4 fis8 gis[ (fis)] gis | a4 r8 a a a | b[ (a)] g g[ (a)] b
b4 a8 a a a | b[ (a)] g g[ (a)] b | b4 a8 d, d d
% {page suivante}
fis[ (e)] e fis[ (e)] d | fis4. fis8 fis fis | a[ (g)] fis a[ (g)] fis
a4 a8 a d cis | cis[ (b)] a a[ (b)] cis | d4 r8 a d cis
cis[ (b)] a a[ (b)] cis | d4 a8 a b a | a4. g8[ (fis)] e
fis4 a8 a b a | a4. g8[ (fis)] e | d4 r8 \bar "||"
}

\addlyrics {
À No -- tre- Da -- me de Li -- es -- se
Al -- lons me dit Li -- sette un jour
J’ai peu de foi je le con -- fes -- se
Mais Li -- se mal -- gré plus d’un tour
Fe -- rait tout croire à mon a -- mour
A -- mi no -- tre jo -- yeux mé -- na -- ge
Scan -- da -- li -- se le voi -- si -- na -- ge
Pre -- nons dit- el -- le pre -- nons donc
Pour al -- ler en pè -- le -- ri -- na -- ge
Pre -- nons dit- el -- le pre -- nons donc
Co -- quil -- les ro -- saire et bour -- don
Co -- quil -- les ro -- saire et bour -- don
Co -- quil -- les ro -- saire et bour -- don.
}

Haut