100%.png

Œuvres complètes de Béranger/Le Vin de Chypre

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Le Vin de Chypre.


LE VIN DE CHYPRE


Air du vaudevillle de Préville et Taconnet (Air noté )


Chypre, ton vin qui rajeunit ma verve,
Me fait revoir l’enfant porte-bandeau,
Jupiter, Mars, Vénus, Junon, Minerve,
Ces dieux longtemps rayés de mon Credo.
Si nos auteurs, tout païens dans leurs livres,
M’ont fait maudire un culte ingénieux ;
Ah ! de ce vin c’est qu’ils n’étaient pas ivres.
Le vin de Chypre a créé tous les dieux.

Au culte grec, enseigné dans nos classes,
Oui, je reviens, tant Bacchus est puissant.
À mes chansons, dansez, Muses et Grâces ;
Souris, Phébus ; Zéphyr, sois caressant.
Faunes, Sylvains, Bacchantes et Dryades,
Autour de moi formez des chœurs joyeux.
Mais de ma cave éloignez les Naïades.
Le vin de Chypre a créé tous les dieux.

Grâce à ce vin de saveur goudronnée,
Je crois voguer vers ces anciens autels
Où la beauté, de myrte couronnée,
Sous un ciel pur ravissait les mortels.

Nés dans le Nord, sous un vent de colère,
Figurons-nous ce ciel délicieux.
À le peupler l’homme a dû se complaire.
Le vin de Chypre a créé tous les dieux.

Les yeux en l’air le bon homme Hésiode
Cherchait jadis des dieux à noms ronflants.
Faute d’idée, il allait faire une ode ;
De Chypre arrive une outre aux larges flancs.
Mon Grec s’enivre et sur Pégase il grimpe,
Chaud du nectar qui pousse au merveilleux.
L’outre était pleine ; il en sort un olympe.
Le vin de Chypre a créé tous les dieux.

Aux déités, fables des vieux empires,
Nous opposons des diables peu tentants ;
Des loups-garoux, des goules, des vampires,
Du moyen âge aimables passe-temps.
Fi des damnés, des spectres et des tombes !
Fi de l’horrible ! il est contagieux.
Chauve-souris, faites place aux colombes.
Le vin de Chypre a créé tous les dieux.

Anacréon, Ménandre, Eschyle, Homère,
Ont dans ce vin bu l’immortalité.
Ah ! versez-m’en, et ma lyre éphémère
Pour l’avenir peut-être aura chanté.
Non ; mais, d’amours conduisant une troupe,
Hébé pour moi quitte un moment les cieux.
En souriant elle remplit ma coupe.
Le vin de Chypre a créé tous les dieux.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LE VIN DE CHYPRE.

Air du vaudeville de Préville et Taconnet.
No 310.


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.

Haut