Œuvres complètes de Béranger/Les Boxeurs, ou l’Anglomane

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Boxeurs, ou l’Anglomane.


LES BOXEURS
OU L’ANGLOMANE


AOÛT 1814


Air : À coups d’pied, à coups d’poing (Air noté )


    Quoique leurs chapeaux soient bien laids,
    God dam ! moi j’aime les Anglais :
    Ils ont un si bon caractère !
    Comme ils sont polis ! et surtout
    Que leurs plaisirs sont de bon goût !
                    Non, chez nous, point,
            Point de ces coups de poing
Qui font tant d’honneur à l’Angleterre.

    Voilà des boxeurs à Paris :
    Courons vite ouvrir des paris,
    Et même par-devant notaire.
    Ils doivent se battre un contre un ;
    Pour des Anglais c’est peu commun.
                    Non, chez nous, point,
            Point de ces coups de poing
Qui font tant d’honneur à l’Angleterre.

    En scène, d’abord admirons
    La grâce de ces deux lurons,

    Grâce qui jamais ne s’altère.
    De la halle on dirait deux forts :
    Peut-être ce sont des milords.
                    Non, chez nous, point,
            Point de ces coups de poing
Qui font tant d’honneur à l’Angleterre.

    Çà, mesdames, qu’en pensez-vous ?
    C’est à vous de juger les coups.
    Quoi ! ce spectacle vous atterre ?
    Le sang jaillit… battez des mains.
    Dieux ! que les Anglais sont humains !
                    Non, chez nous, point,
            Point de ces coups de poing
Qui font tant d’honneur à l’Angleterre.

    Anglais ! il faut vous suivre en tout,
    Pour les lois, la mode, et le goût,
    Même aussi pour l’art militaire.
    Vos diplomates, vos chevaux,
    N’ont pas épuisé nos bravos.
                    Non, chez nous, point,
            Point de ces coups de poing
Qui font tant d’honneur à l’Angleterre.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LES BOXEURS OU L’ANGLOMANE.

Air : À coups d’pied, à coups d’poing
No 42



\relative c'' {
  \time 2/2
  \key f \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 2 f4 e8 d | c4 d a bes | c2 bes4 a8 g
f4 g e f | g2 f8 g a bes | c4 f8 e d2
c2 g4 g8 a | bes4 a bes c | d2 d4 d8 d
g4 f8[ (e)] f4 g | c, d8[ (e)] f4 f | c d8 e f4 e8 d
c2 bes8 a bes c | d c bes a \appoggiatura a16 g2 | f2 \bar "||"
}

\addlyrics {
Quoi -- que leurs cha -- peaux soient bien laids
God -- "dam !" moi j’ai -- me les An -- glais
Ils ont un si bon ca -- rac -- tè -- re
Comme ils sont po -- lis et sur -- tout
Que leurs plai -- sirs sont de bon goût.
Non chez nous point
Point de ces coups de poing
Qui font tant d’hon -- neur à l’An -- gle -- ter -- re.
}

Haut