100%.png

Œuvres complètes de Béranger/Les Hirondelles

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
List2 gray&blue.svgPour les autres utilisations de ce mot ou de ce titre, voir Les Hirondelles.

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Hirondelles (Béranger).

Les Filles  ►


LES HIRONDELLES


Air de la romance de Joseph (Air noté )


        Captif au rivage du Maure,
        Un guerrier, courbé sous ses fers,
        Disait : Je vous revois encore,
        Oiseaux ennemis des hivers.
        Hirondelles, que l’espérance
        Suit jusqu’en ces brûlants climats,
        Sans doute vous quittez la France :
De mon pays ne me parlez-vous pas ?

        Depuis trois ans je vous conjure
        De m’apporter un souvenir
        Du vallon où ma vie obscure
        Se berçait d’un doux avenir.
        Au détour d’une eau qui chemine
        À flots purs, sous de frais lilas,
        Vous avez vu notre chaumine :
De ce vallon ne me parlez-vous pas ?

        L’une de vous peut-être est née
        Au toit où j’ai reçu le jour ;
        Là d’une mère infortunée
        Vous avez dû plaindre l’amour.

        Mourante, elle croit à toute heure
        Entendre le bruit de mes pas ;
        Elle écoute, et puis elle pleure.
De son amour ne me parlez-vous pas ?

        Ma sœur est-elle mariée ?
        Avez-vous vu de nos garçons
        La foule, aux noces conviée,
        La célébrer dans leurs chansons ?
        Et ces compagnons du jeune âge,
        Qui m’ont suivi dans les combats,
        Ont-ils revu tous le village ?
De tant d’amis ne me parlez-vous pas ?

        Sur leurs corps l’étranger peut-être
        Du vallon reprend le chemin ;
        Sous mon chaume il commande en maître ;
        De ma sœur il trouble l’hymen.
        Pour moi plus de mère qui prie,
        Et par-tout des fers ici-bas.
        Hirondelles de ma patrie,
De ses malheurs ne me parlez-vous pas ?



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LES HIRONDELLES.

Air de la romance de Joseph.
No 201.


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


MÊME CHANSON,
Musique de M. Amédée de Beauplan.
No 201 bis.


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


MÊME CHANSON,
Musique de Laurent de Rillé.
No 201 ter.


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.


Le chœur à 4 voix se vend chez le même éditeur.

Haut