Œuvres complètes de Béranger/Les Rossignols

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Rossignols.


LES ROSSIGNOLS


Air : C’est à mon maître en l’art de plaire (Air noté )


La nuit a ralenti les heures ;
Le sommeil s’étend sur Paris.
Charmez l’écho de nos demeures ;
Éveillez-vous, oiseaux chéris.
Dans ces instants où le cœur pense,
Heureux qui peut rentrer en soi !
De la nuit j’aime le silence :
Doux rossignols, chantez pour moi. (bis.)

Doux chantres de l’amour fidèle,
De Phryné fuyez le séjour :
Phryné rend chaque nuit nouvelle
Complice d’un nouvel amour.
En vain des baisers sans ivresse
Ont scellé des serments sans foi ;
Je crois encore à la tendresse :
Doux rossignols, chantez pour moi.

Pour vous il n’est point de Zoïle ;
Mais croyez-vous, par vos accords,
Toucher l’avare au cœur stérile,
Qui compte à présent ses trésors ?

Quand la nuit, favorable aux ruses,
Pour son or le remplit d’effroi,
Ma pauvreté sourit aux Muses :
Doux rossignols, chantez pour moi.

Vous qui redoutez l’esclavage,
Ah ! refusez vos tendres airs
À ces nobles qui, d’âge en âge,
Pour en donner portent des fers.
Tandis qu’ils veillent en silence,
Debout, auprès du lit d’un roi,
C’est la liberté que j’encense :
Doux rossignols, chantez pour moi.

Mais votre voix devient plus vive :
Non, vous n’aimez pas les méchants.
Du printemps le parfum m’arrive
Avec la douceur de vos chants.
La nature, plus belle encore,
Dans mon cœur va graver sa loi.
J’attends le réveil de l’aurore :
Doux rossignols, chantez pour moi.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LES ROSSIGNOLS.

Air : C’est à mon maître en l’art de plaire.
No 142.

\relative c'' {
  \time 3/8
  \key c \major
  \tempo "Andante."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 100
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
g8 c d | e4 e8 | d[ (e)] d | d4 c8 | c b c
a4 d8 | d[ (c)] b | c4. | g8 c d | e4 e8 | d[ (e)] d
% {page actuelle}
d4 c8 | c d e | \appoggiatura e8 d4 b8 | d[ (c)] a | g4. | d'8 d c
c[ (b)] c | d4 c8 | c4 b8 | d d c | c[ (b)] c | e[ (d)] c
c4\fermata (b8\fermata ) | b c d | d[ (c)]c | c[ (d)] e | e[ (d)] d | f e d
e[ (d)] c | d[ (c)] b | c4. | b8 c d | d[ (c)]c | c[ (d)] e
e[ (d)] d | f e d | e[ (d)] c | d[ (c)] b | c4. \bar "||"
}

\addlyrics {
La nuit a ra -- len -- ti les heu -- res
Le som -- meil s’é -- tend sur Pa -- ris
Char -- mez l’é -- cho de nos de -- meu -- res
É -- veil -- lez- vous oi -- seaux ché -- ris
Dans ces ins -- tants où le cœur pen -- se
Heu -- reux qui peut ren -- trer en soi
De la nuit j’ai -- me le si -- len -- ce
Doux ros -- si -- gnols chan -- tez pour moi
De la nuit j’ai -- me le si -- len -- ce
Doux ros -- si -- gnols chan -- tez pour moi.
}

Haut