Œuvres de Auguste Brizeux/Notes

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Œuvres de Auguste BrizeuxAlphonse Lemerre, éditeur4 (p. 300-303).

NOTES




Armor, et mieux Arvor, Sur-Mer ou Pays-Maritime : d’où Armorique.
Arth-ur, Homme-Ours.
Arz (île d’), Barrière… du Golfe.
Auray, en breton Hall-ré, Salle ou Palais-du-Roi.
Aven, Fleuve.
Ban-Gor, Chœur-Supréme.
Ben-Vel, Tète-Blonde ; à la lettre, Tète-de-Miel.
Breiz, Bretagne, Pays-des-Guerriers.
Brenn, Chef, d’où Brennus.
Brest, Port-de-Bretagne ?
Cadou-Dal, Combattant-Aveugle.
Can-Dal, Front-Éblouissant.
Coat-Forn, Bois-du-Four.

 
Cornouaille, Pointe-de-la-Gaule. Cornu-Galliæ ; en breton, Kerné, Fays-des-Pointes, des Caps. Capitale, Kemper. — Un des quatre grands cantons de la Bretagne.
Croizic, Petite-Croix ou Verveine ?
Dol-Men, Table-de-Pierre. — Autel druidique.
El-lé, Eau-Sombre. — Les Gallois écrivent El-Lloi.
Er-’Hor, Le-Nain.
Enn-Tell, Le-Tumulus.
Éostik, Rossignol.
[[sc|Flohic}}, Petit-Écuyer.
Gam-Berr, Marche-Courte.
Kellec, Entier.
Ker-Roman, Village-de-Roman.
Léna pour Héléna.
Léon, Pays-de-la-Légion ? — Un des quatre grands cantons de la Bretagne. Capitale, Saint-Pol.
Lez-Breiz, Soutien, à la lettre, Hanche-de-la-Bretagne, surnom de Morvan, vicomte de Léon (ixe siècle). Supprimée de la dernière édition d’un
précédent recueil, cette pièce, revue et augmentée de quelques vers, a pu trouver ici, parmi d’autres histoires de guerre, sa vraie place. Voir le Barzaz-Breiz de M. de la Villemarqué.
Li-Mur, Grande-Cour, Grand-Palais.
Lilèz, Couleur-de-Lait.

 
Loc-Maria, Ermitage, ou Chapelle-de-Marie.
Loc-Tudi, Ermitage de saint Tûdi, abbé au vie siècle.
Lorgnéz, Vilenie. — C’est un surnom.
Malô, c’est-à-dire, Mac-Law, fils de Law. — Premier évêque de la ville d’Aleth, laquelle prit son nom (vie siècle).
Men-Hîr, Pierre-Longue. — Monument druidique.
Mòr-Gan, Né-de-la-Mer. Pelage.
Rio, Royal.
Ri-Wall, Roi-du-Rempart.
Roz-Venn, Rose-Blancbe.
Scorff, Eau superflue qui sort d’un étang.
Tiec, Chef-de-la-Maison.
Tréguier. — Ville qui donne son nom à l’un des quatre grands cantons de la Bretagne.
Vannes ou Vennes, en breton Gwenned, Pays-Découvert ; à la lettre, Pays-Blanc. — Ville donnant son nom à un des quatre grands cantons de la Bretagne, parlant chacun un dialecte particulier.


Séparateur