Annales de pomologie belge et étrangère/Poire Charlotte de Brouwer

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poire Charlotte de Brouwer
Annales de pomologie belge et étrangèretroisième année (p. 33).
Annales de pomologie belge et étrangère - 3.djvu

Charlotte De Brouwer.


C’est encore au major Esperen que nous sommes redevables de cette variété fertile et exquise. La première mise à fruit du pied mère date de 1835, et, depuis lors, il a donné des récoltes aussi abondantes que régulières.

Cette poire est d’une grosseur moyenne, ovale-arrondie ou plus souvent turbinée ; parfois elle est pyriforme ; récoltée sur pyramide ou sur haut-vent, elle mesure environ 7 centimètres de hauteur sur une largeur presque égale. Elle noue avec tant d’abondance et de facilité, que d’ordinaire les fruits sont groupés par bouquets de trois à sept.

La peau est vert-clair, marbrée et ponctuée de fauve, ombrée de même couleur autour du pédoncule et du côté exposé au soleil ; elle passe au jaune d’or au moment de la maturité.

Le pédoncule est gros, très-court et ligneux, placé à fleur du fruit, et souvent entouré de petites gibbosités.

Le calice est irrégulier, clos, placé dans une cavité peu profonde, arrondie et très-évasée ; les divisions sont rondes et noires.

La chair est blanche, fine, fondante ; l’eau est abondante, sucrée, vineuse, d’un parfum très-agréable. Les fruits récoltés dans les terrains légers et calcaires de la vallée de la Meuse, lorsqu’ils arrivent à leur parfaite maturité, ont la chair rosée et dégagent une odeur de rose très-prononcée. La maturité commence à la fin d’octobre et se prolonge pendant une grande partie du mois de novembre.

L’arbre est assez vigoureux ; les branches forment avec le tronc un angle aigu ; il prend avec facilité la forme pyramidale et se comporte bien sur franc et sur coignassier.

Rameaux à fruits nombreux, gros, courts et gris.

Supports fortement ridés et gris à leur base, légèrement renflés, brun-roux et ponctués de lenticelles fauves proéminentes à leur sommet.

Bourgeons à fruits ovales-allongés, pointus, brun-clair nuancé de brun-foncé.

Rameaux à bois grêles, légèrement flexueux ; écorce gris-verdâtre à l’ombre, brun-rouge au soleil, parsemée de quelques petites lenticelles roux-clair et recouvertes d’un léger duvet, plus épais vers l’extrémité des rameaux.

Gemmes à bois ovales-pointus, brun-foncé, nuancés de gris, apprimés à leur base et écartés à leur sommet ; les gemmes inférieurs sont souvent saillants.

Mérithalles courts, assez réguliers.

Feuilles moyennes, ovales-lancéolées, pointues, finement et régulièrement serretées, d’un beau vert clair, légèrement duveteuses. Longueur de 6 à 7 centimètres sur 3 ½ à 5 ½ de largeur. Pétiole long de 4 à 5 centimètres, cannelé, vert-clair.

Indépendamment de ses excellentes qualités, cette poire a le mérite d’avoir une production abondante et tellement régulière, que jamais elle ne nous a fait défaut. On peut donc la recommandera l’attention spéciale des amateurs.

A. Royer.