100%.png

Annales de pomologie belge et étrangère/Pomme Louise Renard

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Annales de pomologie belge et étrangère - 8.djvu

Pomme Louise Renard

(Crèvecœur)
Fruitde verger

(Spécimen récolté sur haut-vent.)

Voici une nouvelle et bien jolie pomme, provenant des semis de M. Crèvecœur, secrétaire communal à Orp-le-Grand (Belgique). Sa première production date de 1862.

Le fruit est moyen, arrondi, bosselé, déprimé aux deux pôles, mesurant 6 centimètres en hauteur et 7 centimètres en diamètre. La peau lisse, luisante, jaune-cire, fortement colorée de rouge vif du côté du soleil, est ponctuée de quelques petits points gris-roux. Le pédoncule court, gris-verdâtre, cotonneux, est implanté dans une cavité large, profonde, irrégulière, toujours lavée de gris-roux.

Le calice ouvert, occupe une cavité peu profonde, large et cotelée ; ses divisions sont vertes, très-courtes.

La chair, de couleur blanc de lait, est tendre, assez fine ; son eau est sucrée, relevée d’un léger acide, d’une saveur framboisée. Le trognon est petit ; les loges sont closes. Les pepins sont gros, ovales, pointus, bruns, à sa trop grande maturité, la chair devient sèche.

Le fruit, avant d’être touché, est tellement couvert de fleur, comme le sont la plupart des prunes qu’il paraît d’une couleur rose violacé ; ce n’est qu’en l’essuyant qu’on voit sa véritable couleur.

Cette pomme est une excellente acquisition pour nos vergers, et quoiqu’il y en ait de supérieures en qualité, sa beauté lui fera trouver place dans la plupart de nos jardins.

L’arbre-mère est vigoureux et en même temps très-fertile.

A. Bivort.