Atlas universel d’histoire et géographie/Calendrier romain

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CALENDRIER ROMAIN.

Ovide, Plutarque, Solin, Censorin et Macrobe nous apprennent que dans l’origine, et du temps de Romulus, l’année romaine se composait de 10 mois seulement, et que Mars y tenait le premier rang. La vérité de cette indication est confirmée par les noms que portent encore les mois dont nous nous servons. Il est clair, en effet, que septembre, octobre, novembre et décembre, dont les appellations dérivent des noms de nombre septem (sept), octo (huit), novem (neuf), decem (dix), doivent avoir occupé les 7e, 8e, 9e et 10e rangs dans un calendrier où Mars occupait le premier. Il ne s’ensuit pas qu’il faille ajouter foi à Solin, Censorin et Macrobe, quand ils nous disent que cette année était de 304 jours. Plutarque nous semble avoir été mieux informé, quand il nous apprend que l’année de Romulus, bien que composée de 10 mois, contenait cependant 360 jours, partagés entre des mois d’inégale longueur.

Une année aussi irrégulière et aussi mal constituée devait être d’un usage fort incommode. Aussi Numa entreprit-il de réformer le calendrier romain. Il prit pour modèle l’année dont se servaient la plupart des peuples de la Grèce, mais comme le nombre pair de jours qui composait cette année lui paraissait funeste, il y ajouta un jour de plus, et la fit de 355 jours. Il porta de suite le nombre des mois de 10 à 12 en y ajoutant les mois de janvier et de février, placés, l’un au commencement, l’autre à la fin de l’année. Ces 12 mois étaient : janvier, 29 jours ; mars, 31 ; avril, 29 ; mai, 31 ; juin, 29 ; quintilis, 31 ; sextilis, 29 ; septembre, 29 ; octobre, 31 ; novembre, 29 ; décembre et février, 28. Le dernier de ces mois avait seul un nombre de jours pair : aussi était-il regardé comme très-malheureux.

Cette année, qui avait quelque conformité avec les révolutions de la lune, ne pouvait suivre le cours du soleil et l’ordre des saisons. Pour obvier à cet inconvénient, Numa fixa par chaque intervalle de 4 ans une intercalation de 22 jours la deuxième année, et une autre de 23 jours la quatrième année. Ce petit mois placé, non pas à la fin de l’année après février, mais dans l’intérieur de ce mois, entre le 23 et le 24, était appelé Mercedonius. Il en résultait une série de 1465 jours pour ces quatre années, et cependant quatre années de 365 jours 1/4 ne contiennent que 1461 jours. Il y avait donc une superfétation de 4 jours, qui dérangeait toute l’économie du cycle. Pour parer à ce nouvel inconvénient, on décida que les années romaines seraient classées par périodes de 24 années, subdivisées en 3 petites périodes de 8 années ; les deux premières réglées comme nous venons de le dire, tandis que la 3e au lieu de contenir 4 mois intercalaires, n’en renfermerait que 3, chacun de 22 jours, en tout 66, et non 90 comme dans les autres périodes ; par ce moyen, on regagnait 24 jours, ce qui ramenait le calendrier à son point de départ.

Telle fut la forme de l’année romaine sous les derniers rois et sous la république jusqu’à Jules César. Elle n’éprouva d’autre changement que le déplacement du mois de février, qui passa de la fin de l’année au 2e rang, ce qui eut lieu sous les décemvirs. Quant à l’intercalation, elle continua d’être placée dans le mois de février.

Si les précautions dont nous venons de parler avaient été régulièrement observées, l’année civile chez les Romains eût concordé assez bien avec l’année solaire. Mais les pontifes, qui étaient chargés de la rédaction du calendrier pour chaque année, s’en affranchirent fréquemment, suivant qu’ils voulaient plaire ou nuire aux gouverneurs, aux magistrats dont ils pouvaient à volonté prolonger ou diminuer la puissance. Il en résulta que le désordre


le plus complet finit par régner dans le calendrier romain ; une éclipse, dont la date romaine nous a été conservée par Tite-Live, nous montre qu’en l’an de Rome 565, 189 ans avant J.-C, le 1er janvier correspondait au 29 août julien.

Tel était l’état des choses lorsque Jules César entreprit la réforme du calendrier romain. Il fut secondé dans cette opération par un astronome d’Alexandrie nommé Sosigènes, qu’il avait connu lors de l’expédition qu’il avait faite en Egypte, quand il y poursuivit Pompée. Le calendrier romain devint solaire de luni-solaire qu’il était auparavant. La durée de l’année solaire ayant été estimée par Sosigènes de 365 jours et six heures, il fut décidé que l’année ordinaire serait de 365 jours, au lieu de 355 qu’elle avait eus jusqu’alors, et que l’on réserverait les six heures de surplus pour un jour intercalaire qu’on insérerait dans l’année tous les 4 ans, en sorte que cette année intercalaire serait de 366 jours. Pour se conformer à l’ancien usage, d’après lequel on plaçait toutes les intercalations entre le 23 et le 24 février, César y mit aussi le jour intercalaire, et il donna par là 29 jours au mois de février. Le 24 février se nommait le six des calendes de mars (le sextile des calendes) ; on se contenta de doubler ce jour, ce qui le fit nommer bissextilis.

Comme l’année ainsi réglée avait dix jours de plus que celle de l’ancien calendrier romain, on partagea ces 10 jours entre tous les mois qui jusqu’alors n’avaient eu que 29 jours, tels que janvier, avril, juin, sextilis, septembre, novembre et décembre. Les autres conservèrent leur longueur. César voulut aussi que l’année commençât 8 jours après le solstice d’hiver, c.-à-d. au 1er janvier. Pour amener ce résultat, il fut obligé de faire une intercalation extraordinaire de 2 mois, l’un de 34, l’autre de 33 jours, indépendamment de l’intercalation ordinaire, qui était de 23 jours ; les deux nouveaux mois furent placés entre novembre et décembre. L’année dans laquelle s’opéra cette importante réforme fut nommée, pour cette raison, l’année de confusion : elle contint en effet 445 jours, depuis le 13 octobre de l’an 47 avant notre ère en temps julien, qui correspondait alors au 1er janvier romain, jusqu’au 1er janvier julien de l’an 45.

Pour conserver le souvenir de ce grand Changement, Marc Antoine, alors consul, rendit un édit qui changeait le nom de Quintilis en celui de Julius (juillet), nom de César. Environ 30 ans après, Auguste imposa aussi son nom au mois Sextilis (Augustus, août).

Après la mort de César, la forme qu’il avait donnée à l’année fut mal comprise par ceux qui étaient chargés de la direction du calendrier. Au lieu d’intercaler dans la 5e année seulement, comme il était prescrit, ils intercalèrent dans la 4e, de sorte que dans les 37 premières années qui s’écoulèrent depuis la réformation, il y eut 12 intercalations au lieu de 9, et qu’ainsi l’année de Rome recula de 3 jours sur l’année julienne. Pour réparer cette erreur, Auguste ordonna qu’on omettrait les 3 premières intercalations à faire dans les années suivantes. Par cette omission, on se retrouva, en l’an 5 de notre ère, au point fixé par César.

Le calendrier romain, tel qu’il avait été constitué par Jules César, fut reçu dans tout l’empire romain ; il fut adopté par les Chrétiens, qui y adjoignirent seulement le cycle luni-solaire de Méton, ou Nombre d’or, pour la détermination de la fête de Pâques, qui, comme l’on sait, est en rapport avec le cours de la lune. À cela près, le calendrier julien resta le même jusqu’en 1582.

Nous donnons ici deux calendriers romains. Le premier, tiré de l’ouvrage de M. Ch. Dezobry, Rome au siècle d’Auguste, renferme moins de détails que le suivant sur les fêtes religieuses des Romains, mais présente un caractère plus authentique. Voici ce que dit M. Dezobry au sujet des matériaux dont il a fait usage. « Ce calendrier est copié d'un marbre antique trouvé à Rome vers la fin du xvie siècle, et connu sous le nom de Kalendarium Maffœiorum. Il est complété pour les nombres ordinaux de chaque fraction de mois, avec un fragment d'un autre calendrier antique appelé Kalendarium Prænestinum. On les trouve l'un et l'autre dans Gruter, p. 133 et sqq, dans le Thesaurus de Grævius, t. VIII, et dans Orelli, Inscript. lat., t. ii, p. 382 et sqq. On s'accorde généralement à reconnaître le premier, qui est presque complet, comme étant du siècle d'Auguste. Le marbre original ne fournissant aucune indication pour le 4 novembre, les 2, 3, 4 et 6 décembre, j'ai comblé cette lacune par un emprunt fait à un autre monument antique, connu sous le nom de Kalendarium Amiternum. J'ai également emprunté à un autre calendrier appelé Rustique, la longueur des jours et des nuits de chaque mois, qui est si utile pour connaître l'étendue des 12 heures du jour qui partageaient invariablement chaque journée romaine, du lever au coucher du soleil. » Le deuxième Calendrier, composé d'après les travaux de divers savants, est emprunté au Dictionnaire pour l'intelligence des auteurs classiques grecs et latins de Sabbathier, qui lui a donné le nom de Calendrier de Jules César.

Dans le premier calendrier, la lre colonne contient les lettres que les Romains appelaient Nundinales ; la 2e la division du mois en Calendes, Nones et Ides ; la 3e les indications relatives aux jours fastes, néfastes, comitiaux, etc., lesquels sont marqués par les lettres initiales F, N, C, ainsi que celles concernant les principales fêtes et quelques événements politiques ; la 4e renferme la traduction en français de toutes les expressions contenues dans les précédentes.

Lettres nundinales. Chaque année avait sa lettre nundinale, destinée à indiquer les jours de marché, qu'on appelait nundinæ, et qui revenaient tous les neuf jours. On employait dans les calendriers, pour marquer les jours de marché, 8 lettres (A, B, C, D, E, F. G, H), de manière que, dès que les huit étaient passées, la première en revenant indiquait le jour du marché. Chaque année cette lettre changeait, quoiqu'il puisse sembler au premier abord qu'il n'y ait pas lieu à changement ; mais comme l'année ne finissait pas juste avec la 8e lettre H (dans le calendrier ci-joint, par exemple, elle finit à l'E) ; il fallait compter de nouveau les premières lettres du calendrier suivant pour compléter les huit jours d'intervalle. Par exemple,


la lettre nundinale de l'année qui ouvre notre calendrier étant A, cette même année finissant à E, c.-à-d. à la 5 e lettre, la neuvaine ne sera complète qu'au D de l'année suivante ; le D sera donc la lettre nundinale.

Jours fastes, néfastes, etc. Quand la lettre N se rencontre dans la seconde colonne, elle signifie nefastus dies (jour néfaste), c.-à-d. pendant lequel on ne peut rendre la justice. La lettre F veut dire fastus (faste), jour où l'on peut la rendre. F P (fastus primum ou prima parte diei) signifient qu'on peut rendre la justice dans la première partie du jour ; et N P (nefastus prima parte diei) signifient le contraire. EN ou END (endolercisus ou intercisus, entrecoupé) indiquent qu'on peut plaider à certaines heures, et qu'on ne le peut pas à d'autres. C (comitialis) désigne le jour où se tiennent les comices. Q. Rex C. F. (quando Rex comitiavit, fas) signifient que : quand le roi (des sacrifices) a paru aux comices, c'est un jour faste. Enfin, Q. ST. Def. (quando stercus defertur) indiquent que l'on peut plaider aussitôt que les ordures ont été transportées hors du temple de Vesta. Il s'agit ici des cendres du feu qui était entietenu dans ce temple.

Calendes, Nones, Ides. Les calendes étaient le premier jour du mois ; les nones étaient le 7 dans les mois de mars, mai, juillet et octobre, et le 5 dans tous les autres mois ; les ides, qui sont toujours de 8 jours, tombaient au 15 des mêmes mois de mars, mai, juillet et octobre, et au 13 pour tous les autres mois. Après le jour des calendes, les jours suivants se comptent en ordre inverse jusqu'à celui des nones, en ordre inverse jusqu'à celui des ides, et en ordre inverse encore jusqu'aux calendes du mois suivant. Par exemple, Janvier : le 1er jour, calendes ; les 2, 3, 4, 5 sont le 4, le 3 avant les nones, la veille, le jour des nones ; du 6 au 13 inclusivement, le 8, le 7, le 6, le 5, le 4, le 3 avant les ides, la veille, le jour des ides ; du 14 au 31, le 19, le 18, le 17, etc., avant les calendes, et la veille des calendes de février. Il en est de même pour tous les autres mois, sauf l'irrégularité des nones et des ides, et le nombre des jours du mois qui change le nombre que l'on obtient quand on compte par les calendes. Il faut savoir aussi que le jour même des calendes, des nones et des ides, est une unité de ces mêmes nombres : ainsi, après le 13 février, il n'y a que 15 jours pour arriver au 28 ; le 14 février s'appelait cependant le XVI des calendes de mars, parce que le jour même des calendes, ou le 1er mars, est le 16e. Le tableau suivant résume toutes ces indications.

NOMS DES MOIS. LE 2e JOUR ÉTAIT LE LES NONES TOMBAIENT LE LE LENDEMAIN ÉTAIT LE LES IDES TOMBAIENT LE LE LENDEMAIN ÉTAIT LE
Janvier IV des Nones 5 VIII des Ides 13 XIX des calendes du mois suivant.
Février IV 5 VIII des Ides 13 XVI des calendes du mois suivant.
Mars VI 7 VIII des Ides 15 XVII des calendes du mois suivant.
Avril IV 5 VIII des Ides 13 XVIII des calendes du mois suivant.
Mai VI 7 VIII des Ides 15 XVII des calendes du mois suivant.
Juin IV 5 VIII des Ides 13 XIX des calendes du mois suivant.
Juillet VI 7 VIII des Ides 15 XVIII des calendes du mois suivant.
Août IV 5 VIII des Ides 13 XVII des calendes du mois suivant.
Septembre IV 5 VIII des Ides 13 XVIII des calendes du mois suivant.
Octobre VI 7 VIII des Ides 15 XIX des calendes du mois suivant.
Novembre IV 5 VIII des Ides 13 XIX des calendes du mois suivant.
Décembre IV 5 VIII des Ides 13 XIX des calendes du mois suivant.
IANVARIVS. JANVIER. IANVARIVS. JANVIER.
A K. IAN. F. ÆSCVLAPIO. VEIOVI. IN INSVLA. 1 Kalendes de Janvier. Faste. — Fête à Esculape MENTI. OB. EANDEM. CAVSAM. Fêtes à Carmente. — Jour amsr nommé
B iiii F et à Véjovis, dans l'Ile. OB. QVAM. CARM. A. pout la même cause que le iiie d'avant les
C iii C 2 Faste. D. III. IDVS. HIC. DIES. Ides.
D pr C 3 Comices. DICITVR. INSTITVTVS. A. Fête instituée, dit-on, par A. Mamercus
E NON. F 4 Veille (des Nones). Comices. MAMERCO JEMILIO. DICTATORE. Æmilius, dictateur, si, ce jour même, il
F viii F 5 Nones. Faste. SI. FIDENAS prenait Fidènes.
G vii C 6 Faste. EO. DIE. CEPISSET.
IMP. CAESAR. AVGVST. 7 Comices. — L'empereur Auguste, Hirtius et H xvii C IMPER. CÆSAR. AVGVS- 1 Comices. — César, empereur, est surnommé
HIRTIO ET PANSA. COSS. Pansa étant consuls, prend possession de TVS. IPSO. VIl. ET Auguste, étant consul pour la septième
IMP. ORBIS. TERRARVM l'empire du monde. AGRIPPA COS. fois, et pour collègue ayant Agrippa.
AVSPICATVR. — TIBER Tibère César est créé Septemvir Epulon A xvi C . 17 Comices.
CAES. VII. VIR. EPVL. B xv C 18 Comices
CREATVS. . C xiiii C 19 Comices.
SIGNVM. IVSTITIÆ. AV- 8 Comices. — Statue érigée à la Justice d'Auguste, D xiii C 20 Comices.
H vi C GVSTÆ. M. APVLEIO ET M. Apuleius et Silius étant consuls. E xii C 21 Comices.
SILIO COSS. POSITVM. F xi C 22 Comices.
A v AGON. 9 Agonales. G x C 23 Comices.
B iiii EN. 10 Endotercisus, c'est-à-dire jour mixte. H viii C 24 Comices.
C iii KARM. 11 Karmentales. A viii C 25 Comices .
D pr C IANVM GEMINVM CLAY- 12 Veille (des Ides). Comices. — Auguste ferme B vii C 26 Comices.
DIT AVGVSTVS. le temple de Janus-Geminus. C vi C ÆDES CASTORIS ET POL- 27 Comices. — Le temple de Castor et Pollux
E EID. NP. 13 Ides. Néfaste d'abord. LVCIS DEDICATA EST. dédié.
F ix EN CORONA. QVERNA. EX. 14 Endotercisus. — Couronne de chêne mise, D v C 28 Comices.
SENATVS. CONSVLTO. SU- d'après un sénatus-consülte, sur la maison E iiii F 29 Faste.
PERPOSITA.EST. DOMVI. de l'empereur César-Auguste, parce que, F iii NP FERIÆ. EX. s. c. QVOD. 30 Néfaste d'abord. — Féries, parce qu'en ce
IMP. CÆSARIS. AVGVSTI. ce jour, il a pris les. provinces en guerre, EO. DIE. ARA. PACIS. jour, d'après un sénatus-consulte, l'Autel
ONERATAS. QVOD. EO. et rendu au peuple celles pacifiées. AVGVSTÆ. IN. CAMPO. de la paix d'Auguste fut dédié dans le
DlE. RECEPIT. PROVIN- Jour déclaré funeste par sénatus- consulte MARTIO. DEDICATA. EST. Champ-de-Mars, Drusus et Crispinus étant
CIAS ET. PACATAS. P. pour le même motif que tous les lendemains DRVSO. ET CRISPINO. consuls.
R. RESTITVIT — DIES. des Kalendes. COSS.
VITIOSUS. EX. S. C. OB
EANDEM. CAVSAM. QVAM. 15 Karmentales. Néfaste d'abord. G pr C 31 Veille (des Kalendes). Comices.
POSTRIDlE. OMNES. KAL-
LENDAS. Dies. Hor. viiiis Jour (le plus court) dè viiii heures et demie.
G xiix KARM. N. P PERLÆ. CAR. 15 Karmentales. Néfaste d'abord. Nox. Hor. xiiiis Nuit (la plus longue) de xiiii heures et demie.
FEBRVARIVS. FÉVRIER. MARTIVS. MARS.
H K. FEB. N 1 KALENDES de Février. Néfaste. D K. MAR. 1 KALENDES de Mars.
A iv N 2 Néfaste. E vi F 2 Faste.
B iii N 3 Néfaste. F v C 3 Comices.
C Pr. N 4 Néfaste. G iiii C 4 Comices.
D NON. CONCORDIÆ. IN. ARCE. FERLÆ. EX. S. C. QVOD. EO. DIE. IMPERATOR. CÆSAR. PONTIFEX. MAXIMVS. TRIB. POTEST. XXI. COS. XIII. A. S. P. Q. ROMANO. PATER. PATRIÆ. APPELLATVS. 5 Nones, — Fêtes à la Concorde, dans la Forteresse, d'après un sénatus-consulte, parce que ce jour l'empereur César, Pontife Maxime, investi pour la 21e fois de la puissance tribunitienne, consul pour la 13e fois, a été appelé par le sénat et le peuple romain, Père de la patrie. H iii C 5 Comices.
E viii N 6 Néfaste. A Pr. NP HOC. DIE CÆS. PONTIF. MAX. FACT. EST. QVIRINIO ET VALGIO COSS. 6 Veille fdes Nones). Néfaste d'abord. — César créé Pontife Maxime, Quirinius et Valgius étant consuls.
F vii N 7 Néfaste. B NON. F. 7 Nones. Faste.
G vi N 8 Néfaste. C viii F 8 Faste.
H v N 9 Néfaste. D vii C 9 Comices.
A iv N 10 Néfaste. E vi C 10 Comices.
B iii N 11 Néfaste. F v C 11 Comices.
C Pr. N 12 Néfaste. G iiii C 12 Comices.
D EID. NP 13 Ides. Néfaste d'abord. H iii EN 13 Endotercisus, ou Jour mixte.
E xvi N 14 Néfaste. A PR. EQ. NP 14 Veille (des Ides). Equiries. Néfaste d'abord.
F xv LVPER. NP 15 Lupercales. Néfaste d'abord. B EID. NP 15 Ides. Néfaste d'abord.
G xiv EN 16 Endotercisus, ou Jour mixte. C xvii F 16 Faste.
H xiii QVIR. NP 17 Quirinales. Néfaste d'abord. D xvi LIB. NP 17 Libérales. Néfaste d'abord.
A xii C. 18 Comices. E xv C 18 Comices.
B xi C 19 Comices. F xiiii OVIN. N 19 Quinquatries. Néfaste.
C x C 20 Comices. G xiii C 20 Comices.
D ix FERAL. F 21 Férales. Faste. H xii C 21 Comices.
E viii C 22 Comices. A xi C 22 Néfaste.
F vii TER. NP 23 Terminales. Néfaste d'abord. B x TVBIL. NP 23 Tubilustrum. Néfaste d'abord.
G vi REGIF. N 24 Regifuge. Néfaste d'abord. C viiii Q REX C. F. 24 Quand le Roi s'enfuit du Comitium.
H v C 25 Comices. D viii C 25 Comices.
A iv EN 26 Endotercisus, ou jour mixte. E vii C 26 Comices.
B iii EQ. NP 27 Equiries. Néfaste d'abord. F vi NP HOC DIE CÆSAR ALEXAND. RECEPIT. 27 Néfaste d'abord. — Ce jour César reprend Alexandrie.
C Pr. C 28 Veille (des Kalendes). Comices. G v C 28 Comices.
H iiii C 29 Comices.
Dies. Hor. xs. Jour de x heures et demie. A iii C 30 Comices.
Nox. Hor. xiiis. Nuit de xiii heures et demie. B Pr. C 31 Veille (des Kalendes). Comices.
Dies. Hor. xii, Jour de xii heures.
Nox. Hor. xii. Nuit de xii heures.

APRILIS. AVRIL. MAIVS. MAI.
C K. APR. N 1 Kalendes d'Avril. Néfaste. A K. MAI. N 1 KALENDES de Mai. Néfaste,
D iiii C 2 Comices. B vi F COMP. 2 Faste. — Compitales.
E iii C 3 Comices. C v C 3 Comices.
F PR. C LVDI. MATR. MAG. 4 Veille (des Nones). — Comices. D iiii C 4 Comices.
GNON. lvd. Jeux de la Grande Mère. E iii C 5 Comices.
H viii NP Lvdi 5 Nones. — Jeux. F Pr. C 6 Veille (des Nones). Comices.
A vii N Lvdi 6 Néfaste d'abord. — Jeux. G NON. N 7 NONES. Néfaste.
B vi N Lvdi 7 Néfaste. — Jeux. H viii F 8 Faste.
C v N Lvdi s Néfaste. — Jeux. A vii LEM. N 9 Lémurales. Néfaste.
D IV N LVDI IN CIRC. 9 Néfaste. — Jeux. B vi C 10 Comices.
E iii N 10 Néfaste. — Jeux dans le Cirque. C v LEM. N 11 Lémurales. Néfaste.
F Pr. N lyd cereri 11 Néfaste. D iv NP LVD. MART. IN CIRC. 12 Néfaste d'abord. — Jeux Martiaux dans le Cirque.
G EID. NP. LVDI 12 Veille (des Ides). Néfaste. — Jeux à Cérès. E iii LEM. N 13 Lémurales. Néfaste.
H •xiix N Lvdi 13 Ides. Néfaste d'abord. — Jeux. F Pr. C 14 Veille (des Ides). Comices.
A xvii FORD. NP LUDI 14 Néfaste. — Jeux. • G EID. NP 15 Ides. Néfaste d'abord.
B xvi N Lvdi 15 Fordicides. Néfaste d'abord. — Jeux. H xvii F 16 Faste.
C xv N Lvdi 16 Néfaste. — Jeux. A xvi C 17 Comices.
D xiv N Lvdi 17 Néfaste. — Jeux. B xv C 18 Comices.
E xiii CER. N L VDI IN CIR. 18 Néfaste. — Jeux. C xiiii C 19 Comices.
F xii N 19 Céréales. Néfaste. — Jeux dans le Cirque. D xiii C 20 Comices.
G xi PAR. NP 20 Néfaste. E xii AGON. NP 21 Agonales. Néfaste d'abord.
H x N 21 Parilies. Néfaste d'abord. F xi N 22. Néfaste.
A ix VIN. NP 22 Néfaste. G x TVB. NP 23 Tubilustrum. Néfaste d'abord.
B viii C 23 Vinales. Néfaste d'abord. H viiii Q. REX C. F. 24 Quand le Roi s'enfuit du Comitium.
C vii ROB. NP 24 Comices. A viii C 25 Comices.
D vi F 25 Robigales. Néfaste d'abord. B vii C 26 Comices.
E v C 26 Faste. C vi C 27 Comices.
F iv NP LVD. FLOR. FERIÆ. EX. S. C. QVOD. EO. DIE. EDES. ET, VESTE. IN. DOMO, CAÆSARIS. AVGVSTI. PONTIFICIS. MAX. DEDICATA. EST. QVIRINIO. ET. VALGIO. COSS. 27 Comices. D v C 28 Comices.
G iii C Lvdi 28 Néfaste d'abord. — Jeux floraux. E iiii C 29 Comices.
H Pr. C Lvdi Féries, d'après un sénatus-consulte, parce que ce jour un temple fut dédié à Vesta, dans la maison de César-Auguste, Pontife Maxime, Quirinius et Valgius étant consuls. F iii C 30 Comices.
Dies. !lOR. xiii.. 29 Comices. — Jeux. G Pr. C 31 Veille (des Kalendes). Comices.
Nox. Hor. xs. 30 Veille (des Kalendes). Comices. — Jeux. Dies. Hor. xiiiis. Jour de xiiii heures et demie.
Jour de xiii heures et demie. Nox. Hor. viiiis. Nuit de viiii heures et demie.
Nuit de x heures et demie.

IVNIVS. JUIN. IVLIVS. JUILLET.
H K. IVN. N MART. CAR. MONET. l KALENDES de Juin. Néfaste. — Sacrifice à Mars, à Carna, à Moneta. F K. IVL. N. 1 KALENDES de Juillet. Néfaste.
G VI N 2 Néfaste.
A nn F 2 Faste. Hv N 3 Néfaste.
Bm c 3 Comices. A nn NP 4 Néfaste d'abord.
C PR. C 4 Comices. Bm POPVLIF. NP 5 Retraite du peuple. Néfaste d'abord.
D NON. 5 NONES. C PR N L VDI APOLLIN. 6 Veille (des Nones). Néfaste. — Jeux Apollinaires
E viii N 6 Néfaste.
F vii N 7 Néfaste. D NON. N LVDI 7 Nones. Néfaste. — Jeux.
G VI N MENT. IN CAPIT. 8 Néfaste. — Sacrifice à Mens sur le Capitolin. E VIII N LVDI 8 Néfaste. — Jeux.
F VII N LYDI 9 Néfaste. — Jeux.
H v VEST. NP 9 Vestalia. Néfaste d'abord. G VI C LVDI 10 Comices.- Jeux.
AIV N 10 Néfaste. Hv C LVDI 11 Comices — Jeux.
Bm MAT. N 11 Matrales. Néfaste. A iiii NP LVDI 12 Néfaste d'abord. — Jeux.
C PR. N 12 Veille (des Ides). Néfaste. B iii C LVD. IN CIRC. 13 Comices. — Jeux dans le Cirque.
D EID. NP 13 IDES. Néfaste d'abord. C PR. C MERK 14 Comices. — Marché.
E xiix N 14 Néfaste. D EID. NP MERK 15 Ides. Néfaste d'abord. — Marché.
F XVII FQ. ST. DEF. 15 Faste. Quand on emporte les ordures. E XVII F MERK 16 Faste. — Marché.
G XVI C 16 Comices. F XVI C MERK 17 Comices. — Marché.
H xv C 17 Comices. G xv C MERK 18 Comices. — Marché.
A xiiii C 18 Comices. H XIV LVCAR. NP MERK 19 Lucaries. Néfaste d'abord. — Marché.
B xiii C 19 Comices. A xiii C lvd. vict. Cæsar. 20 Comices. — Jeux pour la victoire de César.
C xii C 20 Comices. B XII LVCAR. LVDI 21 Lucaries. — Jeux.
D xi C 21 Comices. C XI C LVDI 22 Comices. — Jeux.
E x C 22 Comices. Dx NEPT. LVDI 23 Neptunales. — Jeux.
F viiii C 23 Comices. E viiii N LVDI 24 Néfaste. — Jeux.
G viii C 24 Comices. F VIII FVRR. NP LVDI 25 Furrinales. Néfaste d'abord. — Jeux.
H vii C 25 Comices. G VII C LVDI 26 Comices. — Jeux.
A vi C 26 Comices. H VI C IN CIRC. 27 Comices. — Jeux dans le cirque.
B v C 27 Comices. Av C IN CIRC. 28 Comices. — Jeux dans le cirque.
C iiii C 28 Comices. B iiii C IN CIRC. 29 Comices. — Jeux dans le cirque.
D iii C 29 Comices. C iii C IN CIRC. 30 Comices. — Jeux dans le cirque.
E pr. C 30 Veille (des Kalendes). Comices. D pr. C 31 Veille (des Kalendes). Comices.
DIES. HOR. XV. Jour de xv heures. DIES. HOR. XIIIIS. Jour de xiiii heures et demie.
Nox. HOR. VIIII. Nuit de viiii heures. Nox. HOR. viiiis. Nuit de viiii heures et demie.

AVGVSTVS. AOUT. SEPTEMBER. SEPTEMBRE.

41

E K. AVG. NP

F IV N FER. HOC DIE C. C.tESAR

G III C

(-(PR. C

A. NON. F.

B VIII F

C VII 0

D YI C

VICIT HISP.

E v NP noe DIE C.tESAR HISPALI

F IV C

G III C

H PR. C

A EID. NP

B XIX F.

C XliX C

0 XVII C

VIC.

E xvr PORT. NP.

F xv C

G XIII! YIN. F. P.

H XIII C

A XII CONS. NP

B XI EN

C x VOLC. NP

D VIIII C

E vm OPIC. NP

F VII C

G VI VOLT. NP

H V NP H. D. ARA VICTORI.tE IN

AIIII F

B m F

C PR. C

CVRIA DEDIC. EST.

DIES. HOR. XIII.

Nox. HOR. XI.

1 KALENDES d'Auguste. Néfaste d'abord.

2 Néfaste. — Férales. — En ce jour C. César

soumet l'Espagne.

3 Comices.

4 Veille (des Nones). Comices.

5 NoNES. Faste.

ô Faste.

7 Comices.

8 Comices.

9 Néfaste d'abord. — En ce jour César prend

Hispalis.

10 Comices.

li Comices.

12 Yeille (des Ides). Comices.

13 InEs. Néfaste d'abord.

Il.1: Faste.

15 Comices.

16 Comices.

l7 Portumnales. Néfaste d'abord.

lS Comices.

19 Yina~es. Féries publiques.

20 C01IllCfilS.

21 Consualia. Néfaste d'abord.

22 Jour mixte.

23 Volcanales. Néfaste d'abord.

24 Comices.

25 Opiconsives. Néfaste d'abord.

21) Comices.

27 Volturnales. Néfaste d'abord.

28 Néfaste d'abord. — Ce jour, Dédicace de

l'Autel de la Victoire dans la Curie.

29 Faste.

30 Faste.

31 Veille (des Kalendes). Comices.

Jour de xm heures.

Nuit de XI heures.

D. K. SEPT. N. HOC DIE FER. NEP.

E IIII N

F III NP

G PR. C I,.VDI ROMANI

H NON. F LVDI

A VIII F LVDI

B VII c LVDI

C VI C LVDI

D v c LVDI

E IV C LVDI

Fm C LVDI

G PH. N LVDI

H EID. NP

A XIIX F EQVOR. PROB.

B XVII N L VD. ROM. IN CIRC.

è XVI C IN CIRC.

D XV C IN CIRC.

E Xliii C IN CIRC. F XIII c IN CIRC.

G XII C MERK.

H XI c MERK.

A X C MERK~

B VIII! NP MERK. H. D. AVGVSTI

C VIII C

D VII C

E VI C

F v c

G Im c

H III Ji,

A PR. C

NATALIS LVDI CIRC.

DIES. HOR. XII.

Nox. HOR. XII.

1 KALENDES de Septembre. Néfaste.- Ce jour,

Féries à Neptune.

2 Néfaste.

3 Néfaste d'abord.

4 Veille Ldes Nones). Comices. — Jeux Romains.

5 NoNES. Faste. -.Jeux.

(:) Faste. — Jeux.

7 Comices. — Jeux.

8 Comices.- Jeux.

9 Comices.- Jeux.

10 Comices.- Jeux.

11 Comices.- Jeux.

12 Veille (des Ides). Néfaste. -Jeux.

1:1 InEs. Néfaste d'abord.

i 4 F•1ste. — Revue de la cavalerie.

l5 Néfaste.- Jeux Romains dans le cirque.

16 Comices. -,Jeux dans le cirque.

i 7 Comices. -.Jeux dans le cirque.

18 Comices. -Jeux dans le cirque.

19 Comices. -Jeux danf? le cirque

20 Comices. — ~iarché.

21 Comices. -Marché.

22 Comic()s. — Marché.

23 Néfaste d'abord. — Marché.

Jour natal d'l).uguste. Jeux du cirque

24 Comices. • --

25 Comices.

26 Comices.

27 Comices.

28 Comices.

29 Faste.

30 Veille (des Ka1enùes). Comices.

Jour de xn heures.

Nuit de XII heures. OCTOBER. OCTOBRE.

~K. OCT. N. 1 KALENDES d'Octobre. Néfaste.

C VI F 2 Faste.

D v c 3 Comices.

E IIII c 4 Comices.

Fm c 5 Comices.

G PR. c 6 Veille (des Nones). Comices.

H NON. F 7 NoNES. Faste.

A VIII F 8 Faste.

B VII c 9 Comices.

C VI c 10 Comices.

Dv :MED.NP 11 Meditrinalia. Néfaste d'abord.

E IV AVGVST. NP 12 Augustales. Néfaste d'abord.

Fm FONT. NP 13 Fontanales. Néfaste d'abord.

G PR. EN 14 Veille fdes Ides)..Tour mixte.

H EID. NP. 15 InEs. Néfaste d'abord.

A XVll F 16 Faste.

B XVI c 17 Comices.

c xv c 18. Comices.

D XIV ARM. NP 19 Armilustre. Néfaste d'abord.

E XIII C 20 Comices.

F XII c 21 Comices.

G Xl. c 22 Comices.

Hx c.. 23 Comices.

A VIII! C 24 Com:ices.

B Vlli c 25 Comices.

C VII c 26 Comices.

0 VI C LVDI VICT 27 Comices. -Jeux de la Victoire.

Ev C LVDI 28 Comïces. — Jeux.

F IV C LVDI 29 Comices. — Jeux.

Gm C LVDI 30 Comices.- Jeux.

H PR. C LVDI 31 Veille (des Kalendes). Comices.- Jeux.

DIES. HOR. XS. Jour de x heu~es et demie

Nox. HOR. :XIns. Nuit de XIII heures et demie.

NOVEMBER.

A K. NOVEM. F

B• IIII F

Cm c

D PR. c

E NON. F

F VIII F LVDI

G VII C LVDI

H VI C LVDI

Av C LVDI

B IV C LVDI

Cm C LVDI

D PR. C LVDI

E EJD. NP EPVL. INDICT.

F XliX F EQVOR. PROB.

G XVli C LVD. PLEB. IN CIRC.

H XVI C IN CIRC.

A xv C IN CIRC.

B Xllii C MERK.

Cxm C MERK.

D XII C MERK.

E XI c

Fx c

G IX c

H VIII C

A VII c

B VI c

cv c

D nu c

Em F

F PR. c

Dms. HOR. VIIIIS.

Nox. HOR. XIIIIS.

NOVEMBRE.

1 KALENDES de Novembre. Faste.

2 Faste.

3 Comices.

4 Veille (des Nones). Comices.

5 NONES. Faste.

6 Faste. -Jeux.

7 Comices. — Jeux.

8 Comices. ~ Jeux.

9 Comices. — Jeux.

10 Comices. -Jeux.

11 Comices. -Jeux.

12 Veille (des Jdesl. Comices.- Jeux.

13 IDES., Néfaste d'abord.- Banquet sacré indique.

14 Faste. — Hevue de la cavalerie.

15 Comices. — Jeux Plébéiens dans le cirque.

16 Comices. — Jeux dans le cirque.

17 Comices. — Jeux dans le cirque.

18 Comices. — Marché.

19 Comices. -Marché.

20 Comices. — Marché.

21 Comices.

22 Comice1i.

23 Comices.

24 Comices.

25 Comices.

26 Comices.

27 Comices.

28 Comices,

29 Faste.

30 Veille (des Kalendes). Comices.

Jour de VIIII heures et demie.

Nuit de Xliii heures et dem,ie. DECEMBER. 1 DÉCEMBRE. DECEMBER. DÉCEMBRE.

G K. DEC. N 1 KALENDES de Décembre. Néfaste. ' A xnn OPAL. NP 19 Opales. Néfaste d'abord.

HIIII N 2 Néfaste. B XIII C 20 Comices.

Am N 3 Néfaste. C XII DIV. NP 21 Fête de la Déesse (Angeronia). Néfaste d'a-

B PR. C 4 Veille (des Nones). Comices. bord.

C NON. F 5 NONES. Faste. D XI c 22 Comices.

D VIII F 6 Faste. Ex LAR. NP 23 Larentinales. Néfaste d'abord.

E VII c 7 Comices. F VIIII C 24 Comices.

F VI c 8 Comices. G VIII C 25 Comices.

G v c 9 Comices. H VII c 26 Comices.

H nn C 10 Comices. A VI c 27 Comices.

Am AGON. NP 11 Agonales. Néfaste d'abord. Bv c 28 Comices.

B PR. EN 12 Veille (des Ides). Jour mixte. C IIII F 29 Faste.

C EID. NP 13 InEs. Néfaste d'abord. Dm F 30 Faste.

D XIX F 14 Faste. E PR. c 31 Veille (des Kalendes). Comices.

E xnx CONS. NP.. 15 Consualia. Néfaste d'abord.

F XVII C 16 Comices.

G XVl SAT. FERL'E SATVRN. 17 Saturnales. Féries de Saturne. DIES. IIOR. Vliii. Jour de vnn heures.

H xv c 18 Comices. Nox. HOR. xv. Nuit de xv heures.