Auteur:Cesare Lombroso

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cesare Lombroso

Cesare Lombroso

criminologue et essayiste italien ()


Œuvres[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Monica Boni, Paolo Mantegazza : pioniere del secondo Ottocento, Archivio per l'antropologia e la etnologia, INIST-CNRS ISSN 0373-3009, 2004

Bibliographie[modifier]

  • Olivier Bosc, La foule criminelle, Politique et criminalité dans l'Europe du tournant du XIXe siècle ; Fayard, Paris, 2007, ISBN 978-2-213-63377-0
  • Bertrand Marquer (dir.), Cesare Lombroso e la fine del secolo: la verità dei corpi. Atti del Convegno di Genova 24-25 Settembre 2004. Lire en ligne : [1].
  • Gemelli Agostino, « L'œuvre scientifique et philosophique de César Lombroso », in Revue néo-scolastique de philosophie, 17° année, numéro 65, 1910, pp. 73-93}} Lire en ligne : [2].
  • Luc Nemeth, "Bulles de savon et peur du rouge: Lombroso, 1835-1909", in L'Homme et la Société, n°123-124, janvier-juin 1997, pp. 172-180
  • Luigi Guarnieri, L'atlante criminale. Vita scriteriata di Cesare Lombroso, Mondadori, Prix Bagutta 2001.
  • Marc Renneville :
    • « Entre nature et culture : la médecine du crime dans la première moitié du XIXe », in Laurent Mucchielli (dir.), Histoire de la criminologie française, L'Harmattan, collection « Histoire des sciences humaines », 1995, pp .|29-53, Lire en ligne [3]
    • « La réception de Lombroso en France (1880-1900) », in Laurent Mucchielli (dir.), Histoire de la criminologie française, L'Harmattan, collection « Histoire des sciences humaines », 1995, pp. 107-135}}. Lire en ligne : [4].
    • « Lumière sur un crâne ? La découverte de l'atavisme criminel », in Jacqueline Carrouy et Nathalie Richard (dir.), La découverte et ses récits (Champollion, Freud et les autres), L'Harmattan, collection « Histoire des sciences humaines », 1998, pp. 15-36. Lire en ligne : [5].
    • « Le criminel-né : imposture ou réalité ? », Criminocorpus, revue hypermédia, Histoire de la criminologie, 2. Thématiques et théories. Mis en ligne le 01 janvier 2005. Lire en ligne : [6].

Liens externes[modifier]