Auteur:François Andrieux

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Andrieux

François Andrieux

avocat, poète et auteur dramatique français ()


Œuvres[modifier]

Théâtre
  • Fac-simile Anaximandre ou le Sacrifice aux Grâces, comédie en un acte, Paris, Théâtre Italien, 20 décembre 1782
  • Les Étourdis, ou le Mort supposé, comédie en 3 actes en vers, Paris, Comédie-Italienne, 14 décembre 1787
  • Louis IX en Égypte, opéra en 3 actes, Paris, Académie royale de musique, 15 juin 1790.
  • L'enfance de Jean-Jacques Rousseau, comédie en un acte, mêlée de musique, Paris, Opéra-Comique, 1794
  • Helvétius, ou La Vengeance d'un sage, comédie en un acte et en vers, Paris, Théâtre Louvois, 1802
  • Le Trésor, comédie en 5 actes, en vers, Paris, Théâtre Louvois, 28 janvier 1804
  • Molière avec ses amis, ou la Soirée d'Auteuil, comédie en 1 acte en vers, Paris, Théâtre-Français, 1804
  • La Suite du Menteur, comédie en cinq actes, Paris, Comédiens français, 29 octobre 1808
  • Le Vieux Fat, ou les Deux Vieillards, comédie en 5 actes, en vers, Paris, Comédie-Française, 6 juin 1810
  • Lucius Junius Brutus, tragédie en 5 actes, Paris, Théâtre-Français, 13 septembre 1830
  • Quelques scènes impromptu ou la Matinée du jour de l'an, Paris, Théâtre de l'Odéon, 1er janvier, 1816
  • La Comédienne, comédie en 3 actes, en vers, Paris, Comédie Française, 6 mars 1816
  • La Jeune créole, comédie en cinq actes, en prose, imitée de l'anglais de Richard Cumberland (1818)
  • Le Rêve du mari, ou le Manteau, comédie en 1 acte et en vers, Paris, Théâtre-Français, 20 mai 1826
Divers
  • Querelle de Saint-Roch et de Saint-Thomas, sur l'ouverture du manoir céleste à Mademoiselle Chamero (1795)
  • Contes et opuscules en vers et en prose, suivis de poésies fugitives (1800)
  • Le Meunier Sans-Souci
  • Cours de grammaire et de belles-lettres : sommaire des leçon (1806)
  • Œuvres de François-Guillaume-Jean-Stanislas Andrieux (4 volumes, 1818-23)
  • Dialogues de l'orateur : Brutus ou Dialogue sur les orateurs illustres (2 volumes, 1830-31). Traduction de Cicéron.


Quelques poèmes dans Fac-simile Les Poëtes français, III (1861), par Eugène Crépet

Voir aussi[modifier]