Auteur:Paul-Armand du Chastel de la Howarderie

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul-Armand du Chastel de la Howarderie

Paul-Armand du Chastel de la Howarderie

généalogiste et herboriste franco-belge ()


Œuvres[modifier]

(Liste non exhaustive)

  • Généalogie des Seigneurs d’Aire de la Maison de Haynin, avec leurs origines et leur postérité actuelle, dressée sur titres par le comte Paul DU CHASTEL DE LA HOWARDRIES, 1872, Tournai [1]
  • Fac-simile Généalogies des familles Du Bois, dite de Hoves, et Du Vernay Du Plessis, dressées sur les titres éd. Vasseur-Delmée, 1876,
  • Notices généalogiques tournaisiennes, éd. Vasseur, tome 1, 1881[2] ; tome 2 1884[3] ; tome 3 1887[4]
  • Épitaphes et blasons : choix d’épitaphes et d’inscriptions actuelles du canton de Tournai, suivi d’articles divers concernant l’épigraphie et le blason, éd. Vasseur-Delmée, 1882
  • Le Livre noir du patriciat tournaisien, ou Mémoires de Pierre de La Hamayde,… annotés et publiés par le Cte Du Chastel de La Howarderie-Neuvireuil, éd. L. Crépin, 1883
  • Preuves des extravagantes prétentions de la famille roturière Chanel, dite de Crouy-Chanel de Hongrie, et de la légitimité de la maison princière de Croy-Dülmen, éd. Vasseur-Delmée, 1885
  • Généalogie de la famille Hardy, dite de Beaulaincourt, éd. L. Crépin, 1888
  • Fac-simile Flandre, Hainaut, Barrois et Valois, 1888,
  • Un cartulaire de la Howarderie : actes scabinaux, mémoriaux et documents divers, éd. Vasseur-Demée, Tournai, 1889[5]
  • Études d’archéologie généalogique. Généalogie de la famille d’Aubermont, éd. Casterman, 1889
  • Études d’archéologie généalogique. Filiation des Dennetières avant leur anoblissement (1280 à 1523), précédée de la critique de leur origine, éd. Casterman, 1892
  • Généalogie de la famille tournaisienne de Bary ou de Barry, éd. Casterman, 1894
  • À propos de trois médailles, numismatique et généalogie, éd. Casterman, 1896
  • Études d’archéologie généalogique. Généalogie de la maison de Condet, dite de Bailleul, éd. Casterman, 1896
  • Études d’archéologie généalogique. Le Livre de raison de la famille d’Aubermont, éd. Casterman, 1896
  • Origine et généalogie de la famille Déchaux, éd. Vasseur-Delmée, 1897
  • avec Henri de Mortagne Espierre, Étude de mœurs chevaleresques au XIVe siècle. Relation du champ clos de Nancy, du 11 septembre 1386, éd. Vasseur-Delmée, 1897
  • Généalogie de la famille de Willem, éd. E. Delattre, 1899
  • Études d’archéologie généalogique. Généalogie de la famille d’Aubermont, dressée sur titres, éd. Casterman, 1899
  • Étude d’archéologie généalogique. Crayon généalogique de la famille tournaisienne Wetin ou Wettin, éd. E. Delattre, 1900
  • Notes historiques et généalogiques sur la commune d’Aymeries et la famille d’Aymeries, dite d’Aumerie, Vasseur-Delmée, 1900
  • Les de La Hamaïde liégeois, namurois, ardennais et luxembourgeois, éd. Castermann, 1901
  • Les Mouton à Tournai, généalogie, notes et fragments généalogiques, éd. Castermann, 1903
  • Généalogie de la famille du Chastel de la Howarderie antérieurement à l’an 1500, refaite sur titres, dans : Jadis, 1904.
  • Notes pour servir à l’histoire de Rolleghem-lez-Courtrai, de Rolleghem-Capelle, et des trois fiefs de Rolleghem dans Ypres, ainsi que de la famille qui en porte le nom et des familles Pulinx et van Déventer, 1904
  • Généalogie de la famille Tiébegot, éd. Casterman, 1905
  • Généalogie de la famille Horngacher, de Château-Vieux et Dardagny, éd. Vasseur-Delmée, 1907
  • Notes étymologiques, héraldiques, généalogiques, historiques et critiques sur les noms de famille et de lieu de l’ancien Tournaisis, du Hainaut, de la Flandre et de la Pèvele, éd. Casterman, 1910, Index

  1. L’éditeur a bien ainsi rédigé l’ouvrage du comte (si erreur il y a, elle est d'origine, non actuelle) ; suite à cette parution, une notice a été faite en supplément aux pages 77 et 78 du tome premier du Miroir des notabilités nobiliaires de M. Félix Victor Goethals et, concernant cette même famille de Haynin d’Aire, ce dernier a notamment précisé : Son nom a souvent été défiguré et confondu avec les familles de Hennin-Liétard, de Hénin (de Lille), donnant en outre d’autres cas précis… [dont celle d'un inconnu] machiniste du Théâtre de Cambrai, [puis] la généalogie de Louis-Prosper-Frédéric qu'il note de Haynin ... nommé improprement de Hennin : elle servira de supplément à la page 63 du tome 1° [de son Miroir]. Cette dernière, originaire de Cambrai, écrira toujours ensuite son patronyme Hennin et aura le 3 décembre 1932 des armes sans rapport avec cette maison de Haynin ; elle en changera ensuite pour celles de Haynin et les prend alors pleines et s'en dit désormais sans rapport avec la maison de Haynin.
  2. [http : //genescan.free.fr/genetournais/tome1/original/GeneTournaisT1_000.html en ligne]
  3. [http : //genescan.free.fr/genetournais/tome2/original/GeneTournaisT2_002.html en ligne]
  4. [http : //genescan.free.fr/genetournais/tome3/original/GeneTournaisT3_002.html en ligne]
  5. Armand d’Herbomez, Bibliothèque de l’École des chartes : Revue d’érudition, vol.1, p. 326, éd. Picard, Paris 1890