Biographie nationale de Belgique/Tome 1/ABBÉ, Henri

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



ABBÉ (Henri), dessinateur, florissait en 1670. On croit qu’il naquit à Anvers. On trouve dans le Gulden cabinet de C. De Bie, page 381, un portrait de Pierre van Bredael, gravé par Lauwers et dessiné par Abbé, dans le style large et facile de Van Dyck. Bryan, Christ et Heineken en font mention ; ce dernier cite Abbé comme ayant fourni quelques dessins à l’éditeur Barrier pour une édition des Métamorphoses d’Ovide. Abbé a publié quelques gravures à Anvers, en 1670. On croit qu’il mania également le pinceau et qu’il fit des portraits. Ce que l’on connaît de lui démontre qu’il fut un dessinateur correct, mais non affranchi de cette afféterie qui consistait, chez les dessinateurs de la fin du XVIe siècle, à exagérer l’importance et la force des articulations, surtout aux extrémités.

Ad. Siret.