Biographie nationale de Belgique/Tome 1/ADELTRUDE, Sainte

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



ADELTRUDE (Sainte). Les actes de saint Bavon nous font connaître qu’il eut de son mariage avec la fille du comte Adilian, une fille nommée Adeltrude ou Agglethrude. Dès sa tendre jeunesse, elle montra tant de vertu, que son exemple contribua beaucoup à la conversion de son père. Après sa mort, vers 657, elle se retira à Wintershoven, un des domaines que son père possédait dans la Hesbaie. Elle consacra sa fortune à de œuvres de charité et seconda, par sa générosité, les travaux évangéliques de saint Landoald et de ses compagnons, circonstance dont plusieurs écrivains ont conclu sans fondement qu’elle était venue avec eux dans nos provinces. Pour confirmer cette assertion, on s’est prévalu de ce que le corps de sainte Adeltrude a été inhumé dans l’église de Wintershoven, ainsi que ceux de saint Landoald et de ses compagnons. Sa fête est marquée dans le martyrologe sous le 19 mars. Souvent on confond par erreur sainte Adeltrude de Wintershoven avec sainte Aldetrude, abbesse de Maubeuge. (Voyez Ghesquière, Acta SS. Belgii, t. II, pp. 453-458, et t. III, pp. 345 et suiv.)

P. F. X. de Ram.