Biographie nationale de Belgique/Tome 1/AMOUR, Charles D’

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



AMOUR (Charles D’), né à Liége, vers l’an 1570, fit profession religieuse dans le tiers ordre de Saint-François, et fut admis au couvent de Neufchâtel, en Normandie. Après y avoir séjourné quelque temps, il alla faire visite à son oncle, qui habitait Aix-la-Chapelle. Cet oncle, qui professait le protestantisme, engagea vivement notre religieux à quitter son couvent et le mit en relation avec un ministre du culte réformé. Charles d’Amour, esprit versatile et emporté, se laissa aisément séduire. Au lieu de retourner au monastère, il se réfugia en Hollande, où il embrassa publiquement la réforme, le 3 octobre 1610. Dans une brochure qu’il publia à cette occasion, il fait connaître les motifs qui l’ont engagé à changer de religion. Cette brochure est une diatribe véhémente contre les prêtres et les religieux et surtout contre leurs pratiques : il la dédia à Jean Polyander, pasteur de l’Église française, à Dordrecht. Elle parut sous le titre suivant : Conversion et abjuration des erreurs de l’Église romaine, publiquement faicte en l’Église françoise de la ville de Dordrecht, par Charles d’Amour, Liégeois. Dordrecht, 1611, in-4° de six feuillets non chiffrés. Elle parut la même année en flamand : Bekeeringhe en de afsweeringe der dwalinge van de Roomsche Kerke, openbaerlycken gedaen inde Francoysche ghemeynte binnen der stadt Dordrecht, door Charles d’Amour, Luyckenaer. Overgheset uyt de Francoysche sprake in onse nederduytsche tale, door P. R. (Pieter Rogiers ?). Dordrecht, by Adriaen Jansz. Bot, 1611 ; in-4°, 8 ff., car.goth.

F. Vander Haeghen.