Biographie nationale de Belgique/Tome 1/ARNOLDUS DE BRUXELLA

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



ARNOLDUS ou ARNALDUS DE BRUXELLA, aussi appelé FIAMINGO, imprimeur, dans la seconde moitié du xve siècle.

Comme son nom l’indique, ce personnage était originaire de Bruxelles. Quelques bibliographes ont avancé que Ferdinand d’Aragon, roi de Naples, avait jeté les yeux sur lui, vers 1470, pour introduire dans cette partie de l’Italie l’art typographique ; mais des preuves irrécusables attribuent à Sixtus Riessinger l’honneur d’avoir été choisi par ce monarque dans cette circonstance. Toutefois, il paraît certain que Riessinger fut promptement suivi, à Naples, par notre compatriote, qui fut son meilleur élève. Dès l’année 1472, Arnoldus publia, dans cette ville, la Rhétorique, de Cicéron, dont le texte soigné accuse une exécution des plus remarquables. Les nombreux ouvrages qu’il livra à l’impression, dans l’intervalle de 1472 à 1477, prouvent, par la netteté des caractères et le choix de ses publications, que son établissement était monté sur un grand pied et répondait à toutes les exigences de l’art typographique qui florissait déjà dès lors avec tant d’éclat dans le nord de l’Italie. Aussi Arnoldus de Bruxella est-il considéré comme un des meilleurs imprimeurs de son temps et jouit-il de l’estime toute particulière de Ferdinand I, qui le combla de bienfaits. Son édition du Liber cibalis et medicinalis de Mathæus Sylvaticus passe pour son chef-d’œuvre typographique. Son Horace, publié en 1474, n’a pas une moindre réputation. Les productions sorties de ses ateliers sont devenues tellement rares qu’on les trouve à peine dans les plus riches bibliothèques de l’Europe. La Bibliothèque impériale de Paris en possède cinq ou six. On en voit aussi une dans la belle collection de M. F. Vergauwen, sénateur, à Gand. M. Polydore Vander Meersch, dont l’excellente monographie nous a fourni les éléments de cette notice, décrit vingt-trois de ses publications.

Bon de Saint-Genois.

P. Vander Meersch, Imprimeurs belges et néerlandais, établis à l’étranger, t. I, pp. 367-402.