Biographie nationale de Belgique/Tome 1/BADENS, François

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



BADENS (François), peintre, né à Anvers, en 1571. Il peignit tour à tour le portrait, l’histoire, l’allégorie, les mascarades, et se plaisait surtout à reproduire les effets de lumière. Il n’eut pas d’autre maître que son père, peintre fort médiocre établi à Amsterdam, où il s’était rendu peu après la Furie espagnole de 1576. C’est dans cette dernière ville que François compléta ses études ; il s’y lia avec Jacques Matham, le graveur, beau-fils et élève de Henri Goltzius, et c’est avec cet artiste qu’il entreprit le voyage d’Italie. Il résida quatre années dans ce dernier pays, et, revenu à Amsterdam, où son succès fut très-grand, dit Van Mander, on le surnomma le Peintre italien, surnom d’autant mieux motivé, que c’est, dit-on, le premier artiste qui introduisit en Hollande la manière italienne. Le vieil auteur cite de lui une Bethsabée au bain d’un bon coloris et d’une belle ordonnance ; il ajoute qu’il excella dans les portraits et qu’il en introduisait souvent dans ses compositions historiques. Aucune des grandes galeries de l’Europe ne possède d’œuvres de notre peintre qui mourut, probablement, à Amsterdam, à une époque dont la date précise nous est restée inconnue.

Ad. Siret.