Biographie nationale de Belgique/Tome 1/BAILLENCOURT, François

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



BAILLENCOURT (François), évêque de Bruges, né à Nivelles en 1611, mort le 3 novembre 1681.

Il fit ses études de philosophie au collège du Lis, à Louvain, et fut proclamé docteur en droit canon et civil de cette université, le 23 novembre 1646. Successivement professeur, chanoine de la collégiale de Saint-Pierre de Louvain, de celle de Saint-Hermès à Renaix, recteur de l’université à trois différentes reprises, président pendant treize ans du collège Wenkelem, il fut appelé, en 1657, à siéger au grand conseil de Malines, en qualité de membre ecclésiastique, en remplacement de Balthasar Vander Beken, nommé membre du conseil privé ; il devint enfin grand vicaire de l’archevêché de Malines.

Ses qualités éminentes et sa piété attirèrent sur lui l’attention de la cour de Madrid. Marie-Anne d’Autriche, régente d’Espagne, durant la minorité du roi Charles II, le désigna pour l’évêché de Bruges en 1670. Le pape Clément X confirma ce choix et il fut sacré à Malines par l’archevêque Alphonse de Berghes, assisté des évêques de Gand et d’Anvers, le 28 juin 1671. Il mourut après un épiscopat de dix ans, âgé de septante ans, laissant une partie de ses biens aux pauvres, et léguant au collège Wenkelem, qu’il avait dirigé à Louvain, sa riche bibliothèque formée à grands frais.

Bon de Saint-Genois.

Compendium Chronologicum episcoporum Brugensium. Bruges, 1731, in-18. — Vande Putte, Histoire de l’évêché de Bruges. In-fol., p. 65.