Biographie nationale de Belgique/Tome 1/BARBIERS, Gilles ou Egide

La bibliothèque libre.
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



BARBIERS (Gilles ou Egide), évêque de Sarepte, professeur de théologie, né à Bruges, mort le 27 mars 1514. Ce personnage est plus connu chez les biographes sous le nom latinisé de Barbitonsoris. Il fit profession dans l’ordre des récollets et fut envoyé à Paris, pour y suivre les cours de théologie et y prendre ses grades. Il fut proclamé docteur et bientôt après promu à une chaire de théologie à l’Université de Paris. L’evêché de Tournai, s’étendant sur une grande partie de la Flandre, était si vaste et si peuplé que l’évêque ne pouvait suffire à lui seul aux besoins de ses ouailles. Il s’adjoignit presque toujours un suffragant, qui résidait à Bruges. Ferry de Cluny, étant monté sur le siége de cet évêché considérable, jeta les yeux sur le professeur récollet, qui enseignait avec tant de succès dans la capitale de la France ; il le demanda pour coadjuteur au pape. Cette demande fut agréée et le père Égide fut sacré, sous le titre d’évêque in partibus de Sarepte, en 1476.

Il administra avec sagesse et prudence l’archidiaconé de Bruges et présida, en 1481, le synode, tenu dans cette ville durant l’absence de Monseigneur de Cluny, qui se trouvait alors à Rome, où il devint cardinal.

Avancé en âge et usé par les infirmités qui le minaient, l’évêque de Sarepte donna sa démission de coadjuteur, en 1507. Il se retira, pour se préparer à la mort, chez les récollets, à Bruges, où il décéda.

F. Vande Putte.