Biographie nationale de Belgique/Tome 1/BASTON, Josquin ou Josse

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



BASTON (Josquin ou Josse), compositeur de musique du xvie siècle. Le prénom de ce maître indique une origine flamande, et il se pourrait que Baston ne fût que la traduction française du nom de Vanderstock. Les premières œuvres de Baston ayant été publiées à Anvers, chez Guill. van Vissenacken et chez Tylman Susato, on peut croire qu’il habitait cette ville vers le milieu du xvie siècle. Guichardin parle de lui comme d’un des meilleurs musiciens belges de son époque et ses ouvrages attestent effectivement un talent distingué. Josquin Baston, dit M. Fétis (Biographie universelle des musiciens, 2e édition), a été quelquefois confondu avec Josquin des Prez. Salblinger (Uhlhardus ?) a placé quelques motets de Baston dans sa collection Concertus octo, sex, quinque et quatuor vocum. Augsbourg, 1545 ; in-4o. On trouve aussi de ses compositions dans ces recueils : 1° Quatuor vocum musicæ modulationes, numero XXVI ex optimis autoribus diligenter selectæ prorsus novæ atque typis hactenus non excusæ. Antverpiæ, apud Gulielmum Vissenacum, 1542 ; in-4o. — 2° Chançons à quatre parties, auquel (sic) sont contenues XXXI nouvelles chançons, convenables tant à la voix comme aux instrumentz ; livre Ier. Imprimé à Anvers par Tylman Susato, etc., 1543 ; in-4o oblong. — 3° Le quart livre des chançons à quatre parties, etc. ; ibid., 1544. — 4° Le cinquiesme livre, id., ibid., 1544. — 5° Le huitiesme livre, id. ibid., 1545. — 6° Le onziesme livre, id., ibid., 1549. — 7° Le douziesme livre, id. ; ibid., 1558. — 8° Le treiziesme livre, id. ; ibid. (sans date). — 9° Chançons musicales à cinq parties. Anvers, Tylman Susato (sans date), in-8o. — 10° Cantionum sacrarum vulgo Motetta vocant quinque et sex vocum ex optimis quibuscumque musicis selectarum, lib. I-VIII. Lovanii, 1554-1557. — 11° Liber octavus quinque et octo vocum Cantionum sacrarum vulgo Motetta vocant ; Lovanii, apud Petrum Phalesium, anno 1561, in-4o, cum gratiâ et privilegio. On ignore complètement les circonstances de la carrière de Josquin Baston.

Ch. L. de Burbure.