Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BETTIGNIES, Claude-Joseph DE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►




BETTIGNIES, Claude-Joseph DE



BETTlGNIES (Claude-Joseph DE), sculpteur et architecte, né à Mons le 23 novembre 1675, mort dans la même ville le 12 juin 1740. Il fut homme de talent et vécut à une époque favorable au développement de son art. Le siége que Louis XIV et Vauban firent subir à la ville en 1691 ayant occasionné de grands désastres. De Bettignies contribua pour une large part à la restauration des bâtiments endommagés. Il fut l’élève de Louis Ledoux, habile architecte qui donna le plan du beffroi de Mons appelé Tour du Château. Pour son coup d’essai, De Bettignies sculpta le char qui servit au transport des reliques de sainte Waudru, char qui existe encore aujourd’hui et dont les chanoinesses furent si contentes que De Bettignies fut nommé sculpteur à vie du chapitre de Sainte-Waudru.

En 1711, De Bettignies fut appelé aux fonctions recherchées de maitre des ouvrages de la ville de Mons et eut occasion d’exécuter de nombreux travaux. Ce fut lui qui reconstruisit, en 1702, l’église paroissiale de Saint-Nicolas en Havré, incendiée en 1664 ; ce fut lui qui bâtit le vaste établissement, et la chapelle des Ursulines de Mons, en 1711 ; ce fut lui encore qui en 1714, donna les plans de l’église de l’abbaye de Saint-Ghislain, ruinée depuis. Il avait également fait un plan grandiose pour la reconstruction du collège de Ploudain ; mais une partie seulement en fut exécutée. Il restaura, en 1722 et 1723, l’église Sainte-Élisabeth : fut l’auteur de l’élégant campanile qui la surmonte ; enfin il conçut et dirigea les travaux, achevés en 1718, de la chapelle de l’ancien couvent des filles de Sainte-Marie, dites de la Visitation, aujourd’hui la prison civile.

Il existe de De Bettignies un portrait à l’huile, reproduit par la lithographie dans l’Iconographie montoise.

J. Delecourt.