Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BOEL, Corneille

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BOEL, (Corneille), graveur et dessinateur, naquit à Anvers, vers 1580, et ne paraît pas avoir été apparenté aux autres artistes du même nom. On croit qu’il sortit de la grande école des Sadeler. Le Blanc dit qu’il travailla en Hollande et en Angleterre ; le fait est certain pour ce dernier pays, car il grava à Richmond le titre d’une Bible qu’on y publia en 1611. Sous cette estampe on lit : C. Boel fecit, in Richmont, an. 1611. Quant à son séjour en Hollande, nous n’en avons découvert aucune trace. Chr. Kramm, qui s’est tout spécialement occupé des graveurs, n’en fait aucune mention, et cependant il consacre un article à Corneille Boel et à son œuvre. Cet auteur cite plusieurs portraits de personnages anglais, peut-être exécutés par Boel pendant son séjour dans le pays. Ce sont : Elisabeth, daugter of King James, Wife of Frederick Viscount of Simmerin ; Henry Frederick, prince of Wales ; Ann of Denmark, queen Consort of James I.

Il grava une suite de planches pour les allégories d’Otto Venius, publiées à Anvers, en 1608. Son principal ouvrage, qui ne manque pas de mérite, est une suite composée de huit planches, sans le titre, et représentant les batailles de Charles-Quint et de François Ier, qu’il exécuta avec Guillaume de Gheyn, le jeune, d’après Ant. Tempesta. Il y a encore de lui des pièces d’après C. Ketel, et P. Isaac ou Izaks, pièces éditées par Robert de Badoux. On ignore la date de la mort de Corneille Boel.

Ad. Siret.