Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BOENER, Jean

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BOENER (Jean), né à Ruremonde (Limbourg néerlandais), à la fin du seizième siècle, mort vers 1640, entra dans l’ordre de Saint-François, où il fut élevé au sacerdoce. Ses supérieurs, appréciant son éloquence, le chargèrent du ministère de la prédication dans plusieurs villes des Pays-Bas, notamment à Bois-le-Duc et à Anvers. Il écrivait le flamand avec pureté et élégance. On connaît de lui les ouvrages suivants: 1° Waerachtighe ende levende figueren van de H. martelaers van Gorcum; met een cort verhael van hun leven ende sterven. Antw., 1623, in-12. On y trouve les portraits de quinze martyrs de Gorcum. — 2° Handboekje voor de Broederschap der zeven smerten van de Heilige Maegd, opgeregt in de kerk der vaders Rekolletten der stad Antwerpen. Antwerpen, G. Lesteens, 1634, in-12. — 3° Historische afbeeldinghe der Minder-broeders van de Nederlandtsche provincie, die om ’t geloof wreedelyck van de Geusen gedoodt zyn, verthoont en in ’t licht gebrocht door F. Joannen Boener, Minder-broeder. Antw., Balth. Moretus, 1635, in-4°. Ce livre, imprimé sur deux colonnes, en latin et en français, est orne de vingt planches bien gravées. De même que celui que nous avons indiqué en premier lieu, il renferme quelques détails intéressants sur l’un des plus tristes épisodes d’une révolution entreprise au nom de la liberté de conscience.

J.-J. Thonissen.

Paquot, Mémoires. — Foppens, Biblioth. Belgica. — Wadding, Annales Minorum. — Vander Aa, Biographisch Woordenboek.