Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BOETS, Martin

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BOETS (Martin), compositeur, né à Bruxelles, dans la première moitié du XVIe siècle, mort le 1er décembre 1583, ainsi que nous l’apprend son épitaphe, extraite par M. Éd. Vander Straeten d’un ancien recueil d’inscriptions funèbres[1] et conçue dans les termes suivants :

HIE LIGT BEGRABEN EHR VOST UND KUNSTREICH

MARTIN BOETS
VON BRÜSSEL IN BRABANT DESS W0LGEB0NNEN HERREN
JACOB FUGGERS MUSICUS, DEM GOTT GENAD

OBIJT 1583, DEN 1 DECEMB.

« Ici est enterré l’honorable et habile artiste Martin Boets de Bruxelles, en Brabant, musicien de Jacques Fugger, que Dieu veuille combler de ses grâces. Il mourut en 1583, le 1er décembre. »

Ce Jacques Fugger, dont Boets était le musicien, c’est-à-dire le maître de chapelle, appartenait à la famille des célèbres banquiers allemands qui, véritables et somptueux Mécènes, patronaient les artistes, soutenaient les entreprises des empereurs et obtenaient le droit de battre monnaie, après avoir supporté en grande partie les frais de l’expédition de Charles-Quint contre Alger.

Nous ne possédons aucun autre renseignement sur Martin Boets; il est probable même que son nom eût échappé aux investigations sans les patientes recherches du musicologue belge cité plus haut.

Félix Stappaerts.


  1. Dan. Praschius, Epitaphia Augustana-Vindelica, ab annis fere sexantis usque ad nostram œtatem conquisita. Apud B. Smitz, bibliopol. Aug., 1624. Voir Messager des Sciences historiques, 1863, article de M. Ed. Vander Straeten.