Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BOSCARD, Jacques

La bibliothèque libre.
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BOSCARD (Jacques), imprimeur, né à Louvain dans la première moitié du XVIe siècle, mort à Douai vers l’année 1580. Boscard exerçait sa profession à Louvain au moment de la fondation de l’Université de Douai, en 1563. Le magistrat de cette dernière ville, agissant sans doute d’après les conseils des professeurs de l’université naissante, formés à Louvain, fit des démarches auprès de Boscard pour l’engager à se déplacer. Il offrit même de lui faire une avance de trois cents florins d’or, dits Carolus, somme considérable pour cette époque, et de lui donner en bail, moyennant une très-faible redevance annuelle, une maison appartenant à la ville, et sise près des écoles de l’Université. Il lui promit en outre plusieurs priviléges et exemptions. Boscard ne put résister à des offres aussi favorables; il s’empressa de se rendre à Douai, emportant avec lui tout le matériel de son imprimerie, et y reçut le titre d’imprimeur de l’Université. On ne connaît pas d’autres détails sur la vie de cet imprimeur, si ce n’est qu’il jouissait de la protection particulière du cardinal de Granvelle.

Les ouvrages sortis des presses de Boscard ne sont pas très-nombreux; mais ils se distinguent par la correction du texte et la netteté de l’exécution. On en trouve l’énumération dans la Bibliographie douaisienne de Duthillœul (I, pp. 1-10, et II, pp. 1-2). Boscard avait pour enseigne l’Escu de Bourgogne; sa vignette représentait un bûcheron abattant un chêne, avec la devise : Ardet, non Combur. (it), et la légende : Summis negatum stare diu.

E.-H.-J. Reusens.

Duthillœul, Bibliographie douaisienne. t. I, p. 401 et suiv.