Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BOSTIUS, Arnould

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BOSTIUS (Arnould) BOSCHUS ou ARNOLD DE VAERNEWYCK, docteur en théologie, philosophe, historien, poëte, né en Flandre, mort à Gand, le 4 avril 1499. C’est dans cette même ville qu’il fit sa profession religieuse, entra dans l’ordre des Carmes et acquit sa renommée littéraire. En effet, tous ceux qui se sont occupés de ce personnage nous le dépeignent comme un homme d’un grand savoir et d’une vaste érudition, étant en relations avec la plupart des savants de son époque ; il avait notamment pour amis Trithème, le cardinal Hermolaus Barbarus, patriarche d’Aquilée et Robert Gaguin, général de l’ordre de la Sainte-Trinité. Il était même en si grande estime auprès de ces deux derniers, qu’ils lui dédièrent quelques-uns de leurs écrits; parmi les lettres de Gaguin on en trouve plusieurs qui lui sont adressées, entre autres la 61e, 67e, 69e, 74e, 82e, etc. — On lui doit : 1° De Immaculata conceptione Virginis Deiparæ, contra Vincentium à Novo-Castro, dominicanum. — 2° De Patronatu B. Virginis Mariæ, Liber unus, carmine et prosâ scriptus. Cet ouvrage a été publié à Anvers, in-fol., dans le tome II du Speculum carmelitanum, p. 375 et suiv.; il en existait différents manuscrits. — 3° Brevi-loquium, Tripartitum de Institutione, Intitulatione, ac conformatione ordinis Dei-Paræ Virginis Mariæ de Monte Carmelo. Antv., Jac. Meursius, 1662, in-4°, dans le Vinea Carmeli, p. 51 et seqq., avec notes de Daniel à Virgine Maria. — 4° Speculum historiale sectatorum SS. Prophetarum Eliæ et Elisœi. Quelques extraits en ont été publiés dans le tome I du Speculum Carmelitanum, imprimé à Anvers en 1680, in-folio, p. 274 et suiv. — 5° De illustribus viris ordinis Beatissimæ Dei Genitricis Virginis Mariæ de Monte Carmelo. Liber unus. Il figure dans le même Speculum, carmelitanum, t. II, p. 886 et suiv. Foppens confond cette œuvre avec celle qui figure sous le n° 3. — 6° De illustribus viris Carthusiensium, liber I. Publié à Cologne en 1609, Curâ Theodori Petrei Carthusiensis. Cet opuscule a été publié à Cologne, chez Bernard Gualtherus, à la suite de l’ouvrage de Pierre Sutor intitulé De Vita Carthusiana, et forme un volume de xiv-58 pp. in-12. — 7° De quatuor novissimis, lib. I. — 8° Epistolarum ad diversos, lib. I. — 9° Carmina diversa, lib. I. — 10° Et plusieurs autres écrits. D’après la chronique du monastère de Spanheim, Bostius mourut, comme on l’a vu, à Gand, le 4 avril 1499; quelques auteurs prétendent cependant, mais à tort, qu’il finit sa carrière à Mayence en 1501, parvenu à une grande vieillesse. Il devait être, au contraire, dans toute la force de l’âge quand il cessa de vivre, puisque Trithème dit qu’en 1494 il était à l’âge viril, s’occupant de la composition de ses ouvrages.

Aug. Vander Meersch.

Sanderus, De Scriptoribus Flandriæ. — Val. Andreas, Bibliotheca Belgica. — Foppens, Bibliotheca latina, t. I, p. 94. — Sweertius, Athenæ Belgicæ p. 140. — Vossius, De historicis latinis, lib III, cap. x, p. 641. — Cosmas de Villiers à S. Stephano, Bibliotheca carmelitana, t. I, p. 198.