Biographie nationale de Belgique/Tome 3/CABILLIAU, Georges

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 2 Tome 3 Tome 4  ►



CABILLlAU (Georges), chroniqueur, né à Audenarde. XVIe siècle. Moine de l’abbaye d’Oudenbourg, de l’ordre des Bénédictins, de 1569 à 1577, il s’occupa de l’histoire de cette ville et de celle des abbés qui ont gouverné le célèbre monastère; son œuvre, intitulée : Historia urbis et abbatum Aldenburgensium, se conservait en manuscrit dans la communauté; Sanderus en parle comme l’ayant vue, mais elle n’est pas parvenue jusqu’à nous. Il ne faut pas confondre cette chronique avec une autre, d’une écriture beaucoup plus ancienne, dont l’auteur est resté inconnu; celle-ci a été publiée par les soins de l’évêque J.-B. Malou, sous le titre de Chronicon monasterii Aldenburgensis et le savant éditeur constate qu’il lui a été impossible de découvrir les écrits de Georges Cabilliau. « Peut-être, dit-il, ont-ils passé en Angleterre avec tant d’autres monuments précieux; peut-être sont-ils ensevelis dans les archives encore inexplorées; peut-être ont-ils péri dans la tourmente révolutionnaire. » Quoiqu’il en soit, cette chronique, jusqu’ici introuvable et rédigée d’après les archives du monastère, eût sans doute offert un vif intérêt; elle commençait par l’origine de la ville d’Oudenbourg et se continuait, d’âge en âge, jusqu’en 1577, qui est sans doute l’année de la mort du laborieux bénédictin.

Aug. Vander Meersch.

Valère André, Bibliotheca Belgica, p. 259. — Sweertius, Athenæ Belgicæ, p. 270. — Foppens, Bibliotheca Belgica, p. 352. — Sanderus, Flandria illustrata, t. I, p. 318. — Annales de l’Académie d’archéologie de Belgique, t. XV, p. 273.