25%.png

Biographie universelle ancienne et moderne/1re éd., 1811/Macarie

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

◄  Macarée
Index alphabétique — M
Macartate  ►
Index par tome


MACARIE, mαϰαρíα, fille d’Hercule et de Déjanire, et par conséquent sœur d’Hyllus, se tua elle-même pour le salut des Héraclides, à qui l’oracle avait promis la victoire sur Eurysthëe, à condition qu’un des fils d’Hercule se sacrifierait pour l’armée des Héraclides. Les Atnéniens lui consacrèrent un temple sous le nom d’Eudémonie ou la Félicité, et appelèrent Macarie la fontaine de Marathon. Macarie est l’héroïne de la pièce d’Euripide intitulée les Héraclides.