75%.png

Biographie universelle ancienne et moderne/2e éd., 1843/PALTRONIERI (Pietro)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Michaud - Biographie universelle ancienne et moderne - 1843
Tome 32 page 56

PALTRONIERI (Pietro)


PALTRONIERI (Pietro), surnommé Mirandolese dalle prospettive, du genre de peinture dans lequel il excella, naquit à Bologne en 1673. Il suivit la manière de Marc-Antonio Chiarini, architecte habile et peintre renommé dans ce genre de peinture. On peut le regarder comme le Viviani de son temps. Après avoir embelli Bologne, où il faisait sa résidence, d’un grand nombre de beaux ouvrages, il parcourut une grande partie de l’Italie, laissant partout des preuves de son talent, et se rendit à Rome, où il séjourna pendant plusieurs armées. Ses ouvrages représentent ordinairement des fragments d’architecture ou des monuments de l’antiquité. Ce sont des arcs de triomphe, des fontaines, des aqueducs, des temples, des débris de fabrique, où domine un coloris rougeâtre qui les fait aisément reconnaître. Il y ajoute souvent des ciels, des vues de campagne, des eaux d’une vérité surprenante. Les figures qu’on y remarque ne sont pas de lui ; comme il sentait son infériorité dans cette partie de l’art, il empruntait le pinceau de Graziani et de plusieurs autres jeunes artistes qui, à cette époque, se faisaient dans Bologne une réputation méritée. Il mourut le 8 juillet 1741.

Il ne faut pas le confondre avec Perracini, qui vivait en même temps que lui à Bologne, et qui portait également le surnom de Mirandolese. Ce dernier artiste n’est connu que comme un figuriste médiocre.

P-s.