Biographies de l’honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau/Chapitre XXIII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XXIII.

Construction de nouveaux moulins en 1835 et en 1836.


Le fondateur de l’Industrie poursuivait les travaux et les améliorations qui devaient assurer à sa fondation un avenir prospère. Sur les bords de la rivière, on vit s’élever deux nouveaux moulins ; le premier destiné à la mouture des avoines et appelé pour cela : « moulin à avoine. » Il n’existe plus aujourd’hui ; un incendie l’a ruiné de fond en comble, vers l’année 1863. À la droite du manoir seigneurial, un monceau de ruines indique seul l’endroit où il a été bâti.

Quant au second, il fut construit sur la rive opposée de la rivière ; il était destiné à aider le premier moulin à scie, dans la manufacture des bois de service, il a conservé sa destination primitive et ne cesse ni jour ni nuit, de remplir son industrieuse mission.