Bouquets et prières/Marguerite

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


MARGUERITE.


Je suis fleur des champs,
Mon parfum m’enivre ;
J’ai trois jours à vivre
D’arôme et de chants :
J’ai, comme la reine,
Ma couronne au front ;
Si le vent l’entraîne,
Mon deuil en est prompt !


Assise au festin
Où l’été m’invite,
Je vis, je meurs vite ;
Merci, mon Destin !
Le chêne superbe
Parle de l’hiver :
L’été seul dans l’herbe,
Baise mon pied vert !

Je nais dans un lieu
Où meurt la tempête ;
J’entends sur ma tête
L’oiseau du bon Dieu.
Je vois ma peinture
Dans le ruisseau clair,
Et pour nourriture,
Je moissonne l’air !

J’assiste trois fois.
Aux nuits de la terre,
À l’ardent mystère
De ses mille voix ;

Qu’apprendrais-je encore ?
Trop savoir fait peur :
J’éprouve et j’ignore,
Je sais le bonheur !