Catéchisme du diocèse de Sens/Des Commandemens de Dieu, Du premier Commandement, De la Foy

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Brown & Gilmore, imprimeurs de la Province (p. 83-84).

XLV. Des Commandemens de Dieu.

Du Premier Commandemet.
De la Foi,

D. QUe faut-il faire pour être ſauvé ?
R. Il faut garder les Commandemens de Dieu & de l’Egliſe.
D. Quels ſout les Commandemens de Dieu ?
R. Un ſeul Dieu tu adoreras, &c. page 6.
D. A quoi nous oblige le premier Commandement, Un ſeul Dieu tu adoreras, & aimeras parfaitement ?
R. Il nous oblige : 1. A croire en dieu. 2. A eſpérer en lui. 3. A l’aimer parfaitement. 4. A l’adorer lui ſeul.
D. Quelle eſt la vertu qui nous fait croire en dieu ?
R. C’eſt la Foy.
D. Quelle eſt celle qui nous fait eſperer en lui ?
R. Ceſt l’Eſpérance.
D. Et celle par la quelle nous l’aimons parfaitement ?
R. Ceſt la Charité.
D. Comment nomme-t'on ces trois Vertus ?
R. On les appelle Vertus Théologales, c’eſt-àdire, qui ont dieu ponr leur objet.
D. Sommes-nous obligez de produire des actes de ces Vertus ?
R. Oui, nous devons en produire ſonvent.

D- Qu’eſt-ce que la Foy ?
R. C’eſt un don de dieu par lequel nous croyons en lui, & à tout ce qu’il a révélé à ſon Egliſe.
D. Faites un Acte de Foy.
R. Mon Dieu, je crois fermement tout ce que croit & enſeigne la ſainte Egliſe, parce que c'eſt vous, ô mon Dieu, qui l'avez dit.
D. La Foy eſt-elle bien néceſſaire ?
R. Oüi, ſans elle nous ne pouvons ni plaire à dieu, ni être ſauvez.
D. Comment péche-t’on contre la Foy ?
R. 1. En refuſant de croire quelques-unes des véritez que la Foy nous enſeigne.
2. En renonçant extérieurement à la croyance de ces véritez.
3. En doutant volontairement de qnelqu’une de ces véritez.
4. En négligeant de s’inſtruire de celles dont la connoiſſance eſt néceſſaire.
5. En refuſant de ſe ſoumettre à l’autorité du Corps des premiers Paſteurs qui enſeigne ces véritez.

Zele du Prophete Elie. 3. liv. des Rois, chap. 17.& 18.
PRATIQUES. 1. Réciter chaque jour les commandemcns de Dieu, et demander à Dieu la grace de mourir plutôt que de manquer à les obſerver.
2. Les enſeigner à ceux qui ne les ſavent pas.
3. Prendre ſoin que ſes enfans et ſes domeſtiques, ſi on en a, en ſoient instruits, qu’ils les pratiquent, qu’ils aſſiſtent aux Offices et aux Inſtructions de l’Egliſe.