Catéchisme du diocèse de Sens/Du 4. Commandement

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Brown & Gilmore, imprimeurs de la Province (p. 91-93).

L. Du 4. Commandement.

Tes Pere et Mere honoreras, afin que vives longuement.

D. A quoi nous oblige le quatriéme Commandement ?
R. Il nous oblige à aimer nos Pere et Mere, à les reſpecter, à leur obéïr, à les aſſiſter dans leurs beſoins.
D. Qui eſt-ce qui manque à la premiere obligation, qui eſt de les aimer ?
R. C’eſt celui qui les hait, qui ne peut vivre avec eux, qui déſire leur mort.

D. Qui eſt-ce qui manque à la ſeconde obligation, qui eſt de les reſpecter ?
R. Celui qui les mépriſe, qui les raille, qui publie leurs défauts.
D. Qui manque à la troiſiémeme, qui eſt de leur obéir ?
R. Celui qui ne fait pas ce qu’ils ordonnent, qui ne le fait qu’avec dépit et murmure, qui quitte leur maiſon, va à la guerre, ou ſe marie ſans leur conſentement, qui n’éxécute pas leur teſtament.
D. Qui manque à la quatriéme, qui eſt de les aſſiſter ?
R. Celui qui les abandonne dans leur pauvreté ou leur veilleſſe, qui leur reproche les ſecours qu’il leur donne, qui dérobe ce qu’ils ont, qui ne fait pas prier pour eux après leur mort.
D. Pourquoi ajoute-t’on, afin que vives longuement ?
R. Parce que dans l’ancienne Loi une longue vie étoit une récompenſe de l’accompliſſement de ce Commandement.
D. Dieu accorde t’il maintenant la même récompenſe ?
R. Dieu l’accorde quelquefois, & s’il n’accorde pas cette longue vie, c’eſt pour la changer en une vie éternelle.
D. Quelle eſt la punition des enfans qui n’accompliſſent pas ce Commandement ?
R. C’eſt d’attirer la malédiction de leur parens, la quelle eſt ſuivie ordinairement de celle de Dieu.
D. Ne doit-on honorer que ſon Pere & ſa Mere ?
R. On doit honorer de même ſes beau-pere, belle-mere, tuteurs, oncles, tantes, et autres parens à Proportion de leur âge et de leur autorité.
D. Qui doit-on honorer encore ſelon le quatriéme Commandement ?
R. On doit honorer pareillement tous ſes Supérieurs, comme le Pape, ſon Evêque, ſon Curé, le Roy, les Magiſtrats, ſon Maître, ſon Seigneur, &c.

D. Que comprend encore ce Commandement ?
R. Il comprend les devoirs des Peres et Meres envers leurs enfans, et des maîtres envers leurs inférieurs.
D. Quels ſont ces devoirs ?
R. Ils leurs doivent, 1. L’inſtruction. 2. La correction. 3. Le bon exemple. 4. La nourriture.

Révolte d’Abſalom & ſa mort,
2. Liv. des Rois, chap. 15. & 18.
PRATIQUES. 1. Supporter avec patience les défauts de tes parens, leurs humeurs, & même leurs mauvais traitemens.
2. Demander tous les ſoirs leur bénédiction.
3. Reſpecter le Pape, ſon Evêque, ſon Curé, le Roy, les Magiſtrats, le Seigneur de ſa Paroiſſe, &c. leur obéir quand il le faut, et ne pas ſouffrir qu’on en parle mal.