Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Comme un batelet sur l’étang

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


COMME UN BATELET SUR L’ÉTANG
____


— Et bonjour à vous, ma gente maîtresse,
__Votre cœur va-t-il à merveille ?

— Mon cœur à moi se trouve satisfait,
__Si le vôtre l’est aussi, jeune homme.

— Ma maîtresse, quand je passe devers voire jardin,
__Je sens l’odeur des plantes fines,

L’odeur du thym et de la violette ;
__Ma maîtresse, donnez-moi un bouquet.


— Je vous donnerai, en guise de bouquet,
__Un chapelet aux grains dorés ;

Un chapelet aux grains de corail,
__Mon serviteur, que vous trouverez pour prier.

— Dis-moi donc, ma maîtresse,
__Quand à la mairie nous irons ensemble ?

— Je ne me marierai pas, cette année-ci,
__Ni l’année prochaine, je ne le ferai pas non plus ;

Ni l’année prochaine, ni oncques jamais,
__Car je me ferai religieuse.

J’aime mieux aller au couvent,
__Que, dans ce monde, avoir tourment.

Là, j’aurai ma liberté ;
__Avec vous, je n’aurai que tourment, toute ma vie

— Je vous le promets, ma maîtresse,
__Pour avec moi vous n’aurez pas à souffrir.

— La manie des hommes est d’affirmer
__Qu’ils ne sont pas rudes pour leurs femmes ;

Mais quand ils sont mariés, établis en boutique,
__Il en est qui sont exigeants ;

Alors, pleuvant coups de pieds, et giffles,
__Et, souvent, caresses de fagot.

Comme un batelet sur l’étang,
__Est le cœur de la jeune fille :

Le balelet est joyeux et gai,
__Le cœur de la jeune fille l’est aussi.

Comme une barque sur la mer grande,
__Est une femme avec son homme ;

La barque est en danger de perdre la vie,
__Une fille avec un homme l’est aussi.

__________