Chansons populaires de la Basse-Bretagne/François Colleter

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


FRANÇOIS COLLÉTER
____


   S’il vous plait, vous écouterez,
Une chansonnette jolie qui a été levée,

   Tramtouriretta, lamptoulira !
I rei tra la, tra la la la !

   Une chansonnette jolie qui a été levée,
A François Colléter elle est faite,

  Lequel est allé à Saint-Jean, à la messe,
Bien qu’il ne souffre d’aucun mal ni angoisse,

   Prier Saint-Jean béni
De faire un miracle en sa faveur.

   — Ça, monsieur Saint-Jean béni,
Feriez-vous un miracle en ma faveur ?

   Me donneriez-vous la hardiesse
D’aller voir ma maîtresse ? ...

   — Et bonjour à vous, ma maîtresse chérie !
— Et à vous, dit-elle, François Colléter ! ...

   — ... Puisque j’ai eu la hardiesse
De venir vous voir, ma maîtresse.

   Et cependant, il m’a été dit
Que je ne fais là que perdre mon temps.

   — Celui qui vous a dit cela
Était bien près de la vérité ;...


C’est peu de chose que la crosse de l’aiguille,
Pour entretenir femme et enfants !

— Ma maîtresse, ne dites pas cela :
Je gagne cinq sous par jour.

Maintenant, quand viendra la bonne saison,
Je toucherai un sou de plus que mon père !

— Comment cela pourrait-il se faire ?
Il est aussi habile tailleur que toi.

— Ma maîtresse, donnez-moi congé,
Que j’aille maintenant m’embarquer ;

M’embarquer sur (un) bâtiment,
Pour aller en Espagne ou eu Hollande !

— François, je vous donne congé,
Embarquez-vous, quand bon vous semblera ;

Alors même que nous ne reviendriez, par le feu
_______________________ de la foudre ! jamais,
François, moi je ne verserai pas une larme ! »


Marguerite Philippe.


__________