Chansons populaires de la Basse-Bretagne/L’ivrogne

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


L’IVROGNE
____


   Au nom de Dieu, mes amis,
Quand je serai malade, venez me voir.
Oh ! drin, drin, drin

   Venez me voir, quand je serai malade ;
Vous me regretterez, si je meurs.

   Au nom de Dieu, quand mort je serai,
Ne me faites sonner de glas ;

   Le verre et les pintes,
Ceux-là me le sonneront.

   Quand je serai mort, enterrez-moi,
Et ne me mettez pas au cimetière ;

   Mettez-moi dans la cave au vin,
Ma bouche sous le robinet.

   Quand la barrique défoncera,
Quelle ventrée je ferai !

   Quand je serai mort et enterré,
Ne me mettez pas au cimetière ;

   Mettez-moi sous le bénitier,
Versez sur moi cidre et vin,

   Et diront les gars du verre (les amis de la bouteille)
— Disons pour lui chacun une prière ;


   Chacun un pater, chacun un ave,
Que son âme s’en aille à Dieu.

   (Je donne) deux barriques de vin blanc,
Pour que chantent bellement les prêtres ;

   Et deux barriques de vin rouge,
Pour ceux qui porteront mon deuil sur-le-champ.


Plouaret, 1885.
__________