Chansons populaires de la Basse-Bretagne/La chanson de l’ivrogne

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LA CHANSON DE L’IVROGNE
____


   Si vous avez envie d’entendre (conter) misère,
Venez écouter la chanson de l’ivrogne.

   Moi, j’avais cinq cents écus de rente ;
Tous, je suis venu à bout d’eux (de les dépenser.)

   (J’avais) charrette, avant-train (de charrue) et jument blanche ;
Tout (cela) s’est évanoui dans mon gosier ;

   (J’avais) une petite vache pie, des meilleures,
Et qui donnait deux veaux par an ; [1]

   Neuf petits cochons sur ma truie,
Tout a été emporté par l’aubergiste.

   J’ai cinq enfants,
Je n’ai pas un morceau de pain à leur donner ;

   Mais, quand je devrais courir tout nu,
Si j’avais du vin, j’en boirais encore.

__________



  1. Une autre leçon ajoute les deux vers suivants:

       Une poulette blanche j’avais aussi,
       Et qui pondait deux œufs par jour.