Chansons populaires de la Basse-Bretagne/La chanson de la pauvreté

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LA CHANSON DE LA PAUVRETÉ
____


Approchez, compagnie, et, avec patience,
Venez entendre une dispute, qui s’est nouvellement élevée,
Qui a été faite entre la pauvreté et la richesse,
Pour tâcher de savoir laquelle d’entre elles gagnerait le procès.

D’abord, le riche ramasse toute sa fortune,
Et, avec une certaine méchanceté, aux dépens des pauvres.

Voilà (par exemple) ce pauvre-ci qui va près de la porte du riche,
Il va le saluer d’une voix flatteuse :

— Bonjour à vous, mon parrain, me voici venu à votre maison !
— Ne viens pas me saluer avec une telle effronterie !

Il y a plein les chemins de gens de ta sorte, (qui cheminent) par bandes,
Et si je voulais partager, il ne me resterait rien !

Va-t-en de là, dit-il, sinon je te ferai déguerpir
Avec le bâton que j’ai en main, aussi longtemps qu’il durera !

Va-t-en de là, dit-il, de l’entour de ma maison,
Ou je lâcherai sur toi mon grand chien pour te manger !

Vous saviez parbleu ! bien, dit-il, qu’en prenant femme
Vous auriez des enfants et beaucoup de pauvreté.