Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Le Noël de Berthe

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LE NOËL DE (SAINTE) BERTHE
____


   Qui est la fillette qui s’en va le long de la rue,
Avec son manteau bleu, sa jupe rouge ?

   Et qui marche si agréablement,
Avec son ventre (montant) jusqu’à ses yeux ?

   Marie (fille de) Joachim on la nomme,
Et Saint Joseph l’accompagne,

   Et Saint Joseph l’accompagne,
(C’est le) guide de la Vierge Marie.

   Chez l’homme cruel quand ils sont arrivés,
Demander à loger ils ont fait.

   — Pleines sont mes chambres, et pleine ma maison,
Tous les jours, de passants,

   Tous les jours, de passants,
Et vous ne serez pas logée, Marie.

   Il avait un fils clerc,
Lequel à son père a dit:

   — Hélas, mon père, vous avez manqué,
Puisque vous n’avez pas logé Marie.

   — Ça, si tu as pitié d’elle,
Cours après elle et fais-la revenir,

   Cours après elle et fais-la revenir
Et mets-la dans l’écurie.

   Dans l’écurie quand ils sont arrivés,
Marie à Joseph a dit:

   — Joseph, Joseph, hâtez-vous vite,
Des filles faites venir une,

   Faites venir une des filles,
Car mes douleurs ont augmenté.

   Au seuil de la porte quand il est arrivé,
Joseph a dit:

   — M’a dit Marie de venir
Chercher une de vos filles.

   — Mes filles sont allées se coucher ;
Jusqu’à ce qu’il fasse jour elle ne se lèveront pas,

   Excepté Berthe qui est dans l’âtre,
Celle-là vous l’aurez, si vous voulez,

   Cette parole n’était pas achevée
Que la Vierge est arrivée :

   — Berthe, Berthe, recueille mon fils,
Je te donnerai de bons gages ;

   Sainte au Paradis tu seras,
Ta fête aura lieu avant la mienne.

   — Comment pourrais-je vous venir en aide,
Moi qui n’ai pas (l’usage de mes) membres,

   Moi qui n’ai ni bras ni main,
(Moi qui) n’en ai que jusqu’à l’avant-bras ?

   Elle n’avait pas achevé de parler,
Que bras et mains avait Berthe,

   Bras et mains avait Berthe
Aussi bien que n’importe laquelle de ses sœurs.

   Dans la crèche quand ils furent arrivés,
Berthe alors a dit :

   — Si c’était la volonté du Maître
Que nous eussions un petit bout de chandelle !...

   Elle n’avait pas achevé de parler,
Que six cierges de cire se sont allumés,

   Et, après six, il y en eut douze,
Car il y avait lune et étoiles,

   Car il y avait lune et étoiles
Pour la naissance du Rédempteur du monde.

   Entre un bœuf et un âne,
Parmi une petite poignée de foin,

   Parmi une poignée de foin vert,
Est né le Messie !


Chanté par Jobenn Daniel,
à Pleudaniel, sept. 1888.
__________