100%.png

Chatterton/Personnages

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Chatterton
Chatterton, Texte établi par Fernand Baldensperger, ConardThéâtre, II (p. 243-246).


CARACTÈRES ET COSTUMES
DES RÔLES PRINCIPAUX.



Époque : 1770. — La scène est à Londres.


chatterton.

Caractère. — Jeune homme de dix-huit ans, pâle, énergique de visage, faible de corps, épuisé de veilles et de pensée, simple et élégant à la fois dans ses manières, timide et tendre devant Kitty Bell, amical et bon avec le quaker, fier avec les autres, et sur la défensive avec tout le monde ; grave et passionné dans l’accent et le langage.

Costume. — Habit noir, veste noire, pantalon gris, bottes molles, cheveux bruns sans poudre, tombant un peu en désordre ; l’air à la fois militaire et ecclésiastique.


kitty bell.

Caractère. — Jeune femme de vingt-deux ans environ, mélancolique, gracieuse, élégante par nature plus que par éducation, réservée, religieuse, timide dans ses manières, tremblante devant son mari, expansive et abandonnée seulement dans son amour maternel. Sa pitié pour Chatterton va devenir de l’amour, elle le sent, elle en frémit ; la réserve qu’elle s’impose en devient plus grande. Tout doit indiquer, dès qu’on la voit, qu’une douleur imprévue et une subite terreur peuvent la faire mourir tout à coup.

Costume. — Chapeau de velours noir, de ceux qu’on nomme à la Paméla ; robe longue de soie grise ; rubans noirs ; longs cheveux bouclés dont les repentirs flottent sur le sein.


le quaker.

Caractère. — Vieillard de quatre-vingts ans, sain et robuste de corps et d’âme, énergique et chaleureux dans son accent, d’une bonté paternelle pour ceux qui l’entourent, les surveillant en silence et les dirigeant sans vouloir les heurter ; humoriste et misanthropique lorsqu’il voit les vices de la société ; irrité contre elle et indulgent pour chaque homme en particulier, il ne se sert de son esprit mordant que lorsque l’indignation l’emporte ; son regard est pénétrant, mais il feint de n’avoir rien vu pour être maître de sa conduite ; ami de la maison et attentif à l’accomplissement de tous les devoirs et au maintien de l’ordre et de la paix, chacun en secret l’avoue pour directeur de son âme et de sa vie.

Costume. — Habit, veste, culotte, bas couleur noisette, brun clair ou gris, grand chapeau rond à larges bords ; cheveux blancs aplatis et tombants.


john bell.

Caractère. — Homme de quarante-cinq à cinquante ans, vigoureux, rouge de visage, gonflé d’ale, de porter et de roastbeef, étalant dans sa démarche l’aplomb de sa richesse ; le regard soupçonneux, dominateur ; avare et jaloux, brusque dans ses manières, et faisant sentir le maître à chaque geste et à chaque mot.

Costume. — Cheveux plats sans poudre, large et simple habit brun.


lord beckford.

Caractère. — Vieillard riche, important ; figure de protecteur sot ; les joues orgueilleuses, satisfaites, pendant sur une cravate brodée ; un pas ferme et imposant. Rempli d’estime pour la richesse et de mépris pour la pauvreté.

Costume. — Collier de lord-maire au cou ; habit riche, veste de brocart, grande canne à pomme d’or.


lord talbot.

Caractère. — Fat et bon garçon à la fois, joyeux compagnon, étourdi et vif de manières, ennemi de toute application et heureux surtout d’être délivré de tout spectacle triste et de toute affaire sérieuse.

Costume. — Habit de chasse rouge, ceinture de chamois, culotte de peau, cheveux à grosse queue légèrement poudrés, casquette noire vernie.


PERSONNAGES
ET DISTRIBUTION DES RÔLES
TELLE QU’ELLE EUT LIEU À LA COMÉDIE-FRANÇAISE
LE 12 FÉVRIER 1835.



CHATTERTON
 M. Geffroy.
UN QUAKER
 M. Joanny.
KITTY BELL
 Mme Dorval.
JOHN BELL
 M. Guiaud.
LORD BECKFORD, lord-maire de Londres. 
 M. Duparay.
LORD TALBOT
 M. Mirecour.
LORD LAUDERDALE
 M. Mathien.
LORD KINGSTON
 M. Welsch.
Un Groom
 M. Monlaur.
Un Ouvrier
 M. Faure.
Rachel, fille de Kitty Bell, âgée de six ans.
Son frère, jeune garçon de quatre ans.
Trois jeunes lords.
Douze Ouvriers de la fabrique de John Bell.
Domestiques du lord-maire.
Domestique de John Bell.
Un groom.