Mozilla.svg

Constantinople. Présens du sultan à la cour de Saint-Péterbourg

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


CONSTANTINOPLE.



présens du sultan à la cour de saint-pétersbourg.


Les lettres de Constantinople, contiennent les détails suivans sur les présens que l’ambassadeur turc, Halil-Pacha, doit offrir de la part de son maître à la cour de Saint-Pétersbourg :

Plusieurs ballots de châles de cachemire de 5 à 10 mille piastres l’un : tabatières d’or garnies en brillans ; deux perles fines d’une grosseur extraordinaire, montées en pendans d’oreilles ; colliers de perles avec fermoirs en brillans, rubis et talismans ; bracelets en perles avec fermoirs garnis de pierres précieuses et de diamans ; parfumoirs à la turque, émaillés et garnis de diamans ; bagues solitaires de toute espèce, surtout turquoises très-rares ; bouquins d’ambre garnis de diamans et entaillés, avec leurs tuyaux de pipes en cerisier ; zarfs en brillans avec leurs tasses en porcelaine de Chine ; bois d’aloës en grande quantité ; bourses à tabac en cachemire, brodées en or, argent et perles, en quantité prodigieuse ; narghilès magnifiques, en grand nombre ; une énorme provision du meilleur tabac tumbéki de Chiras ; porte-feuilles de maroquin, à la turque, brodés en or ; montres anglaises avec chaînes garnies en magnifiques brillans ; une grande quantité de riches étoffes d’Alep et de Brousse, brodées d’or et de soie ; mousselines des Indes, avec les plus riches broderies ; plusieurs ballots châlis d’angora, de toutes nuances ; tchévrés, ou mouchoirs pour coiffures, richement brodés en or et perles fines ; kalemkiares de Constantinople, ou mouchoirs en mousseline peinte, d’une rare beauté ; plusieurs sabres damassés, de première classe ; pistolets, fusils de la fabrique de Constantinople, richement ornés ; batistes brodées en or et argent, tapis de Marsh, Oushack, etc. ; coussins magnifiques pour sophas ; deux cents talismans très-rares, la plupart richement montés, pour colliers, bracelets, etc. ; une très-grande quantité de café Moka en poudre, hermétiquement fermé ; souliers de femmes à la turque, garnis de perles et pierres précieuses ; confitures, sherbets des Indes, d’Égypte et du sdékerdji du sérail ; une provision énorme de musc, d’ambre et de parfumeries orientales ; essence de rose de première qualité, dans des flacons de cristal de toute beauté.

Halil-Pacha distribuera les objets ci-dessus à son gré, après avoir remis à l’empereur et à l’impératrice les objets suivans :

Un sabre d’une beauté et d’une richesse extraordinaire ; une selle, avec housse et bride brodées en pierres précieuses ; une boite garnie de brillans solitaires de la plus grande dimension ; un peigne orné de gros brillans solitaires ; un service complet de pièces pour la toilette, ornées de magnifiques pierreries ; des châles de cachemire de la plus grande beauté, avec palmes brodées en perles fines.

Tels sont les principaux articles qui composent cette magnifique collection, et auxquels est joint un nombre considérable d’autres objets précieux pour la cour, les ministres et la maison de l’impératrice.