Coran Savary/057

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par Claude-Étienne Savary.
Dufour (2p. 306-310).






LE FER.


donné à la mecque, composé de 29 versets
______


Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


Les cieux et la terre louent l’Éternel ; il est puissant et sage.

L’univers est son domaine. Il donne la vie et la mort. Sa puissance est infinie.

Il est le commencement et la fin. Il est apparent et caché. Sa science embrasse tous les êtres.

Il créa, dans six jours, le ciel et la terre, ensuite il s’assit sur son trône. Il sait ce qui entre dans le sein de la terre, et ce qui en sort ; il sait ce qui descend des cieux et ce qui y monte ; il est avec vous, en quelque lieu que vous soyez ; il voit toutes vos actions.

Il tient dans les mains les rênes de l’univers ; il est le terme où tout doit aboutir.

Il fait succéder la nuit au jour, et le jour à la nuit. Il connaît le fond des cœurs.

Croyez en Dieu et à son envoyé ; donnez une portion des biens qu’il vous a laissés pour héritage. Le fidèle bienfaisant recevra une récompense honorable.

Pourquoi refuseriez-vous de croire en Dieu, et à l’apôtre qui vous appelle à la foi ? Déjà il a reçu votre alliance, si vos cœurs sont sincères.

C’est lui qui a envoyé à son serviteur sa religion sublime ; afin qu’il dissipe vos ténèbres, et qu’il vous conduise à la lumière. Le Seigneur a été pour vous propice et miséricordieux.

Pourquoi ne sacrifieriez-vous pas une partie de vos biens pour défendre la religion sainte ? Dieu a l’héritage du ciel et de la terre. Celui qui a donné ses richesses et combattu sous l’étendard de la foi avant la victoire, aura un plus haut degré de gloire que ceux qui n’ont fait qu’après ce généreux sacrifice. Cependant le Seigneur a promis aux uns et aux autres le séjour de la félicité. Il observe attentivement vos actions.

Quel est celui qui veut embrasser l’alliance glorieuse de Dieu ? Ses biens prospèreront. Un prix inestimable couronnera son dévouement.

Un jour vous verrez les fidèles environnés d’un éclat resplendissant. Heureuse nouvelle, leur dira-t-on, aujourd’hui les jardins arrosés des fleuves, vont être votre habitation. Vous y demeurerez éternellement. Vous y jouirez de la volupté suprême.

Un jour les impies diront aux fidèles : Laissez pénétrer jusqu’à nous quelques rayons de votre lumière. Restez, leur répondra-t-on, restez dans les ténèbres. Un mur impénétrable s’élèvera entre eux. Une porte s’ouvrira au milieu. La miséricorde se tiendra d’un côté, de l’autre la vengeance. N’avons-nous pas habité parmi vous, s’écrieront les réprouvés ? Sans doute ; mais vous avez trahi vos âmes, désiré notre malheur, et vécu dans le doute. Vous suiviez le torrent de vos passions. Enfin l’Éternel a prononcé l’arrêt fatal, et le séducteur vous a trompés sur le compte que vous aviez à rendre.

Aujourd’hui vous ne pouvez vous racheter. Il n'y a point de rançon pour les infidèles. Le feu est votre demeure. Vous êtes en sa puissance. Malheur à ceux qui y sont précipités !

N’est-il pas temps que les fidèles se soumettent humblement à l’instruction divine, à la vérité descendue du ciel, afin qu’ils ne ressemblent pas à ceux qui reçurent les écritures ? On les a attendus ; leurs cœurs se sont endurcis, et la plupart se sont abandonnés à l’iniquité.

Sachez que Dieu fait éclore les germes de la fécondité au sein de la terre stérile. Nous vous avons expliqué les merveilles de sa puissance, et vous devez les comprendre.

Ceux qui ont embrassé la sainte alliance, et qui la soutiennent de leurs richesses, recevront le double de ce qu'ils auront donné, et seront récompensés magnifiquement.

Ceux qui croient en Dieu et au prophète sont les vrais fidèles ; ils seront témoins devant Dieu. Leur bonheur est assuré. La gloire les environnera. Mais les infidèles qui nient notre doctrine seront les victimes de l’enfer.

Songez que la vie du monde n’est qu’un jeu frivole. Son éclat, votre émulation pour la gloire, le désir de vous surpasser mutuellement en richesses et en enfans, ressemblent à la pluie : la plante qu’elle fait éclore réjouissait l’œil du cultivateur. Un vent brûlant l’a desséchée ; elle jaunit et devient une paille aride. Les peines de la vie future sont terribles.

Désirez les grâces du ciel. Cherchez à plaire au Tout-Puissant. La vie n’est qu’une jouissance trompeuse.

Efforcez-vous mutuellement de mériter l’indulgence divine, et le paradis dont l’étendue égale l’immensité du ciel et de la terre. Il sera le partage de ceux qui croient en Dieu et à son envoyé. Il a été embelli avec une magnificence divine. Dieu le donnera à ses élus. Sa libéralité est infinie.

Toutes les disgrâces que vous éprouvez étaient écrites dans le livre avant qu’elles vous arrivassent : cela est facile à Dieu.

Que l’infortune ne vous abatte point. Que la prospérité ne vous enivre pas. Dieu hait le superbe et le glorieux.

Les avares qui voudraient faire un précepte de l’avarice, et ceux qui rejettent le culte du Seigneur, ignorent-ils qu’il est riche, et comblé de louanges ?

Nous avons envoyé des apôtres prêcher la vérité ; Nous leur avons donné les lois et la balance pour conduire les hommes dans les voies de l’équité. Nous avons enseigné l’art de forger le fer, de le rendre propre aux combats, et utile aux besoins de la vie. Dieu connaît ceux qui, les armes à la main, défendent sa cause et celle de ses ministres en leur absence. Il possède la force et la puissance.

Nous chargeâmes Noé et Abraham de la prédication. Nous avons accordé à leurs descendans le Pentateuque et la prophétie. Quelques-uns ont suivi les commandemens de Dieu, et un grand nombre s’en sont écartés.

D’autres prophètes leur ont succédé. Nous revêtîmes du ministère d’apôtre Jésus, fils de Marie ; nous lui donnâmes l’Évangile ; nous mîmes dans le cœur de ses disciples la piété, la miséricorde, et le désir de la vie monastique. Ils l’instituèrent pour se rendre agréables au Seigneur. Nous ne leur en avons point fait un précepte. Ils ne l’ont pas observée dans la plénitude de son institution. Ceux qui ont été fidèles ont reçu leur récompense ; mais la plupart ont été prévaricateurs.

Disciples de Jésus, croyez en Dieu et au prophète ; il vous donnera deux portions de sa miséricorde, et la lumière pour vous conduire ; il pardonnera vos offenses ; il est clément et miséricordieux.

Les juifs et les chrétiens ne doivent pas ignorer que les grâces du ciel ne sont point à leur disposition. Dieu dispense ses faveurs à son gré. Sa bienfaisance est sans bornes.