Mozilla.svg

Correspondance de M. le marquis Du Chilleau, gouverneur-général de St.-Domingue, avec M. le comte de La Luzerne, ministre de la marine, et M. de Marbois, intendant de Saint-Domingue/07

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Copie de la Lettre des Adminiſtrateurs à leurs Repréſentans dans la Colonie, en date du 29 Mars 1789. Cotte E.

Le peu de bled qu’il y a eu en France l’année dernière, Messieurs, et la prime qui est offerte aux farines étrangères, nous persuadent que nous ne pouvons nous occuper trop-tôt de prévenir la disette dont cette Colonie pourrait être menacée ; en conséquence vous voudrez bien, au reçu de cette lettre, inviter tous les Négocians de votre Ville à prendre les mesures les plus efficaces pour y importer des farines étrangères, vous les préviendrez que cette liberté d’importation subsistera jusqu’au premier de Juillet exclusivement, et que les Américains jouiront de la même liberté, mais qu’ils seront restraints à verser leurs farines dans les trois seuls Ports d’Entrepôts. Au surplus notre intention est que les permissions soient générales et non particulières.

Signé du Chilleau,