Coupe de Lingerie/Préface

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
E. Lorentz, A. Lacroix
École moderne de coupe de Paris (p. 6-7).

Préface



Si l’Art de la coupe des Vêtements demande aujourd’hui un ensemble de lignes impeccables, la coupe de la Lingerie a, elle aussi, les mêmes exigences.

Le temps n’est plus où l’on se contentait pour les vêtements de dessous d’une coupe plus ou moins irréprochable. Ils doivent, à présent, de même que la robe, envelopper avec harmonie le corps qu’ils revêtent.

Tout comme les vêtements, la Lingerie à sa Mode.

Et la mode n’est-elle pas la préoccupation constante de notre Capitale, cette reine de l’Élégance et du Luxe féminin, dans laquelle viennent toutes les nations pour y puiser le Goût Moderne.

C’est précisément pour répondre à ce besoin de perfection, qui anime toutes les femmes à notre époque, que nous avons créé cette Méthode, qui par sa simplicité, la précision de ses dessins et la clarté de ses leçons permettra à chacune de vous, Lectrices, d’atteindre ce but.

Les meilleures maisons de trousseaux ont compris depuis longtemps déjà l’utilité et l’importance de la Coupe théorique : elles doivent à ce principe leur réputation et leur supériorité indiscutables.

Qu’elles créent les modèles les plus compliqués, qu’elles combinent les dispositions les plus savantes, avec les tissus les plus légers et les dentelles les plus riches, on reste émerveillé de ce que la ligne ne se soit pas égarée parmi toute cette enveloppante souplesse. Ceci est le résultat de la coupe initiale sur laquelle peuvent s’adapter toutes les fantaisies.

Suivant l’exemple de ces créatrices de la mode, les confectionneurs de lingerie ont, à leur tour, adopté la coupe théorique, comprenant, enfin, qu’il s’agisse d’un simple patron de chemise ou d’une combinaison plus compliquée, que tous deux doivent être établis avec des mesures et sur des bases précises.

Avec notre méthode, l’exécution de tout patron devient, dès lors, facile et parfaite.

Quelques leçons suffisent pour obtenir un résultat des plus concluants.

Toute maîtresse de maison, toute jeune fille soucieuses de posséder, à peu de frais, une lingerie ou un trousseau élégant, peuvent sans aucune crainte résoudre ce problème, notre Méthode s’imposant à elles pour aplanir toutes les difficultés de ce délicat travail qu’est la Coupe. En outre, depuis quelques années, ll est de mode que toutes les jeunes filles, de mettre ce livre a la portée de toutes les intelligences, nous Jtetmeë flllëss même telles ¢Wa"l lllle Sllllelllell de feellllee l”lP0l’· e)(( en avons résumé les diverses lecons sur une base sûre, dégagée de toute tante, apprennent ai confectionner elles-memes leur trousseau. ‘s le wmplimtiûw Dleeleeues eseel 1>m—#emP S plus et ee e et plus agreable e Ce travail, gui est le résultat de patientes et nombreuses annees de Ble” des meees Je famille ewlsees e°mP"e""e”l> en e,deel¤ l’l’"P0"· recherches, d’etudes et d’enseignement, offrira donc à toutesses Lectrices lelllee Wle Peueelll elwle ees leëûmi elle-? *’ee0""“lsse"l éllle les elrls 0 le moyen de confectionner, en peu de temps, sans crainte d’erreur, d’agrément ne sont pas des armes suffisantes contre Fadversite gui l ’ le tfûusseau le plus modeste comme le plus élégant) et fest là un des Pelle malheureusement eeeeemeee tem l e monde’ 0 talents de la femme de gout gue de savoir confectionner les dzfeerentes Pour les moinsprivilegiees, pour celles gui sont appelées de bonne KJ Pièces de la lingerie qui lm donneront um, élégfmœ nzffmé, heure a ne compter que sur elles-mêmes, et gui veulent devenir lingères, notre Métlzode supprime le long et pénible apprentissage, la promis- B É cuite des ateliers souvent si pernieieuse pour les jeunes filles, et si peu en rapport avec leur education, et les rend en peu de temps aptes a eye diriger seules une maison, puisgu’elles connaissent a fond la theorie ° de la Coupe gue l’on n’ense1gne jamais à une apprentie et que même | I ‘ beaucoup d’ouvrières ignorent. _ Celles qui viendront freguenter notre Ecole pourront acguérir, en dehors de la Coupe de la Lingerie, toutes les connaissances compte- · mentaires, c’est-a—dire la preparation et l’application des divers points, 00 gg le montage, l’assemblage, les jours et les diverses manières d’incruster ))(( les dentelles de toutes sortes employées dans la confection des dessous. 9%% Q·¢ sx î 9 Ecolo Moderne de Coupe de Paris, 43, Rua de Rivoll.